Mes finances 10 min

Épargner dans un CELI à chaque étape de sa vie

Introduire le CELI dans votre stratégie d'épargne peut répondre à différents besoins financiers, du début de votre carrière jusqu'à votre retraite.

Par Fonds de solidarité FTQ

Que vous en soyez à vos premières années sur le marché du travail, à épargner pour acheter une maison, à maximiser vos cotisations avant votre retraite ou à décaisser vos économies afin de profiter de la retraite, le compte d'épargne libre d'impôt (CELI) est un véhicule de placement qui peut être votre allié.

Le CELI peut être un excellent véhicule d'épargne, notamment pour réaliser des projets à court ou à moyen terme. Parmi les grands avantages du CELI, on note que :

  • les revenus de placement ne sont pas imposables
  • les sommes peuvent être retirées en tout temps et ne sont pas imposables

Voici quelques explications pour comprendre les principales façons dont vous pourriez utiliser votre CELI de manière efficace, et ce, à différentes périodes de votre vie.

01 Début de carrière

En début de carrière, la transition des études au marché du travail est une période d'adaptation en matière de gestion de vos finances personnelles. S'il est normal qu'à un jeune âge vous ne sachiez pas quels projets vous souhaiterez réaliser à long terme, cela ne vous empêche pas de commencer à épargner. Les avantages sont nombreux à débuter tôt. Pour vous aider à déposer des sommes dans votre CELI, vous pouvez choisir des prélèvements automatisés à partir de votre compte bancaire.

Par exemple, Silvia souhaite s'acheter une voiture d'occasion l'an prochain. Elle prévoit 7 500 $ pour cette dépense et a déjà économisé 3 000 $ dans un CELI. Pour s'assurer d'amasser la somme manquante à temps, elle s'inscrit au prélèvement automatique pour cotiser 375 $ par mois. En 12 mois, elle aura amassé 4 500 $, somme non imposable qui servira à l'achat de sa voiture.

Le CELI peut aussi être un bon allié pour épargner en début de carrière, lorsque vos revenus sont moins élevés. En effet, votre taux d'imposition étant alors plus faible, vos déductions d'impôt deviennent moins intéressantes si vous investissez dans un régime enregistré d'épargne-retraite (REER). Vous pourriez donc conserver vos droits de cotisation REER pour une période où votre taux d'imposition sera plus élevé et prioriser le CELI dans un premier temps.

02 Devenir propriétaire

Commencer par économiser dans un CELI

Lors de la planification de l'achat d'une première maison, plusieurs pensent épargner dans un REER afin de constituer leur mise de fonds en raison des avantages qu'offre le régime d'accession à la propriété (RAP). Toutefois, il pourrait être intéressant d'épargner plutôt dans un CELI, surtout si vos revenus sont moins élevés et vos déductions REER moins intéressantes. Comme pour le REER, vos revenus seront à l'abri de l'impôt, mais lorsque vous retirez des sommes de votre CELI, rien n'est à déclarer.

Transférer votre argent dans un REER

Lorsque votre revenu sera plus élevé, il serait alors possible de transférer les sommes de votre CELI vers votre REER. Ensuite, vous pourriez profiter des déductions d'impôt afin de maximiser votre épargne et d'accumuler votre mise de fonds plus rapidement en vue d'avoir recours au RAP.

Par exemple, Mathias a 22 ans et commence sa carrière avec un revenu annuel de 39 000 $. Il souhaite économiser pour une mise de fonds pour une maison. Mathias choisit d'investir 2 500 $ dans son CELI avec un taux de rendement annuel de 4 %, en plus d'y cotiser 250 $ chaque mois. Après cinq ans, il a accumulé un peu plus de 19 000 $. Son salaire a atteint 68 000 $ et son taux marginal d'imposition est passé de 28 % à 37 %. Il transfère donc ce montant de son CELI à son REER afin de réduire sa facture fiscale et de pouvoir retirer plus tard cet argent dans le cadre du RAP. Ainsi, sa contribution REER lui permet de profiter d'un remboursement d'impôt de près de 7 053 $1 (au moment de faire ses impôts) qu'il pourra ajouter à sa mise de fonds, ou dont il pourra se servir pour couvrir d'autres dépenses liées à l'achat de sa maison. 

Notez toutefois qu'en choisissant le REER+ au Fonds, il pourrait être plus avantageux pour Mathias de profiter dès le départ des crédits d'impôt supplémentaires totalisant 30 %2 afin de constituer sa mise de fonds pour l'achat d'une propriété, ce qu'il ne pourrait pas faire avec un REER ordinaire. Il est donc important d'évaluer la pertinence de cette tactique selon votre situation.

03 Famille et épargne-projet

Vos habitudes d'épargne dans votre CELI peuvent aussi vous servir à réaliser des projets à long terme. Pour ce faire, vous pourriez investir dans votre CELI en favorisant un type de placement qui a un potentiel de rendement supérieur et qui respecte votre tolérance au risque.

Investir dans le CELI des membres de votre famille

Si vous avez atteint la cotisation maximale dans votre CELI, vous pourriez faire don de sommes afin de permettre à un membre de votre famille de contribuer à son CELI. Vous aurez ainsi davantage de placements non imposables pour votre couple. Si vous avez un enfant majeur, vous pourriez procéder de la même façon afin qu'il goûte aussi aux avantages du CELI. Dans les deux cas, il n'y a aucune incidence fiscale pour vous.

04 Fin de carrière

Lorsque vous approchez de la retraite, il peut être intéressant de faire un effort supplémentaire pour épargner en vue d'avoir suffisamment d'économies pour combler vos besoins après votre vie active.

Dans le but d'augmenter votre capital-retraite, vous pouvez favoriser le CELI pour investir dans des placements qui rapportent davantage qu'un simple compte d'épargne. Vous pourriez ainsi profiter de revenus de placements plus élevés et toujours non imposables à long terme.

Par exemple, Philippe a investi 5 000 $ par année dans un fonds de placement équilibré CELI avec un rendement de 4 % par année pendant 10 ans, plutôt que de le laisser dans son compte d'épargne CELI avec un taux de rendement annuel de 1 %. Il a ainsi augmenté son capital-retraite de plus de 9 598 $.

05 Retraite

Miser sur son REER ou sur son CELI?

Lorsque vous approchez de la retraite, est-il plus avantageux de maximiser votre REER ou votre CELI? La réponse dépend principalement de votre taux d'imposition projeté à la retraite. Si vous estimez que votre taux d'imposition sera plus élevé lors du retrait qu'au moment de la déduction, il pourrait être plus avantageux d'opter pour le CELI : les retraits que vous ferez dans ce véhicule d'épargne n'auront aucune incidence sur vos impôts à payer à la retraite et n'affecteront pas le montant obtenu de la pension de la Sécurité de vieillesse, par exemple. Pour faire un choix éclairé, il est recommandé d'aller chercher l'aide d'un planificateur financier.

Utiliser le CELI pour bonifier vos prestations gouvernementales

Au plus tard le 31 décembre de l'année de vos 71 ans, vous devrez transférer votre REER dans un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) et l'année suivante, faire au moins le retrait minimum obligatoire qui sera considéré comme un revenu. Or, si votre revenu dépasse un certain seuil, vous perdrez une partie de votre prestation de Sécurité de la vieillesse, ou Supplément de revenu garanti. Investir dans un CELI plutôt que dans un REER pourrait donc vous permettre d'éviter cette coupe, en plus de réduire votre facture fiscale à la retraite.

 
S'il existe des avantages et des inconvénients au CELI comme c'est le cas pour le REER, il s'avère tout de même un incontournable de l'épargne. Tout dépend de l'étape où vous êtes rendu dans votre vie et de vos objectifs. Il n'y a pas de recette unique pour optimiser votre stratégie de placement, et c'est pourquoi un planificateur financier demeure la meilleure personne pour vous aider à trouver l'équilibre dont vous avez besoin tout en vous permettant de tirer pleinement profit du CELI.

Mettez du local dans votre épargne

Le CELI avec FlexiFonds vous aide à épargner pour réaliser des projets qui vous tiennent à coeur, en plus de vous permettre d'encourager l'économie locale grâce à des fonds communs de placement qui s'investissent majoritairement ici.

DÉCOUVRIR LE CELI AVEC FLEXIFONDS
Notes légales
Exemple basé sur l'année d'imposition 2021, pour une personne avec un revenu annuel imposable de 68 000 $, ayant un taux d'imposition marginal de 37,1 %. Les montants calculés sont des estimations qui peuvent varier selon votre situation fiscale.

Les crédits d'impôt accordés aux actionnaires du Fonds de solidarité FTQ sont de 15 % au Québec et de 15 % au fédéral. Ils sont limités à 1 500 $ par année fiscale, ce qui correspond à l'achat d'actions du Fonds de solidarité FTQ d'un montant de 5 000 $.

Veuillez lire le prospectus avant d'acheter des actions du Fonds de solidarité FTQ. Vous pouvez vous procurer un exemplaire du prospectus sur le site Web fondsftq.com, auprès d'un responsable local ou aux bureaux du Fonds de solidarité FTQ. Les actions du Fonds de solidarité FTQ ne sont pas garanties, leur valeur fluctue et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement dans l'avenir.
Prospectus_FR ( 662 Kb )
À propos de FlexiFonds de solidarité FTQ inc.
FlexiFonds de solidarité FTQ inc., une filiale en propriété exclusive du Fonds de solidarité FTQ, est un courtier en épargne collective dûment inscrit auprès de l'Autorité des marchés financiers. FlexiFonds de solidarité FTQ inc. est le placeur principal des fonds FlexiFonds et ne distribue les parts d'aucun autre fonds commun de placement.

Cet article a-t-il été utile ?