Mes finances 10 min

11 mythes à déconstruire sur l'épargne

Plusieurs croyances populaires sur l'épargne, bien que largement répandues, sont fausses. Voici des renseignements fiables de nature à vous permettre de prendre des décisions éclairées.

Par Fonds de solidarité FTQ

Vous vous demandez pourquoi, quand ou comment épargner? On répond à vos questions en déconstruisant 11 mythes sur l'épargne personnelle. Le REER, le CELI, la retraite, les placements… Vous verrez qu'il est plus facile que vous le pensez de gérer vos finances personnelles de façon saine et d'atteindre vos objectifs.

01 « Un REER, c'est juste bon pour la retraite. »

Plusieurs pensent à tort qu'un régime enregistré d'épargne retraite (REER) n'est utile que pour épargner en vue de la retraite, comme son nom l'indique. Bien que ce véhicule d'épargne ait vu le jour dans cette optique, il constitue aussi un excellent moyen d'épargner pour réaliser d'autres projets comme un retour aux études ou l'achat d'une première propriété.

02 « Le gouvernement va s'occuper de ma retraite. »

S'il est vrai que les programmes gouvernementaux offrent des revenus de retraite, ils ne vous suffiront probablement pas pour garder le même rythme de vie qu'aujourd'hui. On estime que le Régime des rentes du Québec (RRQ), la pension de Sécurité de la vieillesse (SV) et le Supplément de revenu garanti (SRG) – si vous y avez droit – pourraient combler environ 30 % à 50 % de votre salaire brut, selon votre revenu annuel avant la retraite. C'est pourquoi il est important de miser sur votre épargne personnelle afin de vous assurer un revenu de retraite à la hauteur de vos besoins.

03 « Je dois gagner beaucoup d'argent pour épargner. »

Peu importe votre salaire, il est possible pour vous d'épargner. Que ce soit dans un REER ou un compte d'épargne libre d'impôt (CELI), par exemple, aucune cotisation n'est trop petite. Vous n'avez pas non plus à attendre d'avoir un revenu plus élevé ou un emploi à temps plein pour commencer à épargner.

En ce qui concerne le CELI, depuis 2009, dès que vous atteignez l'âge de 18 ans, vous cumulez des droits de cotisation qui sont reportés d'une année à l'autre s'ils sont inutilisés. Pas besoin d'avoir un revenu pour le garnir! Dans le cas du REER, vous cumulez des droits de cotisation dès que vous remplissez votre première déclaration de revenus, quel qu'en soit le montant. Vous pourriez toutefois décider de ne pas les utiliser tout de suite et de le faire seulement plus tard, à un moment où votre salaire sera plus élevé afin de réduire votre facture d'impôt.

04 « Je suis trop vieux, ça ne sert à rien de commencer à épargner maintenant. »

Au contraire! S'il y a plusieurs avantages à commencer à épargner tôt, il n'y a pas d'âge limite pour s'y mettre. D'ailleurs, il est tout aussi possible d'épargner et d'investir une fois à la retraite. Peu importe votre âge, l'important, c'est d'épargner. Que vous commenciez à 30, 40 ou 50 ans, vous aurez la possibilité de faire fructifier votre épargne pendant au moins quelques années. Les revenus de placement possibles, qu'ils soient de 50 $, 500 $, 5 000 $ ou 50 000 $ au bout de quelques mois ou années, vous permettent d'en avoir plus dans vos poches!

05 « Il vaudrait mieux que je paie mes dettes avant de commencer à épargner. »

Toutes les dettes ne sont pas mauvaises. Si, par exemple, vous avez un solde impayé sur une carte de crédit, il peut être judicieux de le rembourser dès que possible puisque le taux d'intérêt est très élevé. Par contre, si les dettes contractées sont assorties de faibles taux d'intérêt ou sont des investissements, il n'est pas toujours nécessaire de les rembourser le plus vite possible. C'est le cas par exemple d'un prêt étudiant ou d'une hypothèque. Il est alors possible d'épargner tout en remboursant tranquillement vos dettes.

06 « La retraite, c'est seulement pour les baby-boomers! »

La vision de la retraite est bien différente d'une personne à l'autre… et d'une génération à l'autre. C'est qu'il y a plusieurs manières de prendre sa retraite! Elle vous est autant accessible qu'elle l'était pour vos parents; vous devez seulement la planifier dès aujourd'hui. Et si votre souhait est de travailler toute votre vie, vous ne pouvez malheureusement pas savoir ce que le futur vous réserve. C'est pourquoi il est recommandé de cotiser à votre épargne-retraite dès aujourd'hui, pendant que vous êtes actif.

07 « Je dois épargner 1 million $ pour ma retraite. »

Bien qu'il soit généralement recommandé de disposer de 50 % à 70 % de son revenu de vie active une fois à la retraite, il n'y a pas de montant magique à épargner. Tout dépend de votre situation, du nombre d'années que durera votre retraite et du type de retraite que vous aimeriez avoir. C'est à vous d'évaluer vos besoins et un spécialiste des finances personnelles peut évidemment vous aider à planifier cet aspect de la retraite.

08 « Mieux vaut ne pas investir et risquer de tout perdre. »

Si vous conservez votre argent sans le faire fructifier, l'inflation annuelle grugera votre pouvoir d'achat au fil du temps et vous rendra de moins en moins riche. Laisser votre argent dormir dans un compte de banque est en fait une erreur à éviter. Cela dit, pour investir vous devez respecter votre tolérance au risque et diversifier vos placements. Vous pourriez ainsi opter pour une combinaison de produits garantis et de produits non garantis afin d'équilibrer les fluctuations possibles de votre épargne.

09 « Le REER est plus avantageux que le CELI… le CELI est plus avantageux que le REER. »

Le REER et le CELI offrent des avantages fiscaux différents et peuvent être complémentaires pour vous aider à réaliser vos projets et à planifier votre retraite. Tout dépend de votre situation et de vos objectifs d'épargne. Par exemple, si vos revenus sont faibles ou que votre employeur vous offre un régime de retraite auquel vous cotisez, épargner dans un CELI peut être plus intéressant. À l'inverse, dans une optique à plus long terme et pour profiter aujourd'hui de déductions d'impôt, le REER peut être avantageux.

10 « Le CELI est un simple compte bancaire d'épargne qui ne rapporte rien. »

Comme le REER, le CELI est un véhicule d'épargne qui vous permet d'y déposer des produits d'épargne. Ceux-ci ont le potentiel de vous faire profiter de revenus de placement. C'est donc à vous d'y placer les produits qui vous permettront d'atteindre vos objectifs et faire de votre CELI plus qu'un simple compte d'épargne. De plus, si vous souhaitez voir votre argent fructifier, il peut être avantageux d'éviter les retraits fréquents.

11 « Il est préférable d'avoir tout mon argent dans la même institution financière. »

Ce n'est pas parce que vous avez un compte bancaire dans une institution que vous devez également y avoir votre hypothèque, votre REER, votre CELI, etc. Les véhicules et les produits d'épargne se magasinent; lisez les différents documents, informez-vous sur les produits offerts et leurs particularités, comparez les historiques de rendement (même si les rendements passés ne sont pas garants des rendements futurs), etc. L'important est de choisir les placements qui répondent le mieux à vos besoins.

 
En fin de compte, l'objectif même d'épargner est de vous permettre de réaliser vos projets. Vous pouvez d'ailleurs le faire sans vous priver. L'établissement d'un budget et le recours à l'épargne automatique au moyen d'une retenue sur le salaire ou d'un prélèvement bancaire automatique permettent entre autres d'adopter de bonnes habitudes sans y penser.

Épargner est accessible à tous! Il suffit d'établir des objectifs clairs et de vous donner les bons outils pour les atteindre, selon votre situation financière et personnelle. N'hésitez pas à vous informer et à poser des questions. Peu importe votre âge, il suffit de commencer et d'acquérir de bonnes habitudes d'épargne afin d'assurer une saine gestion de vos finances personnelles.

Mettez du local dans votre épargne

Le CELI avec FlexiFonds vous aide à épargner pour réaliser des projets qui vous tiennent à coeur, en plus de vous permettre d'encourager l'économie locale grâce à des fonds communs de placement qui s'investissent majoritairement ici.

DÉCOUVRIR LE CELI AVEC FLEXIFONDS
À propos de FlexiFonds de solidarité FTQ inc.
FlexiFonds de solidarité FTQ inc. est une filiale exclusive du Fonds de solidarité FTQ. Agissant à titre de placeur principal des parts des fonds, FlexiFonds de solidarité FTQ inc. est un courtier en épargne collective, inscrit auprès de l'Autorité des marchés financiers.

Cet article a-t-il été utile ?