Ma retraite 10 min

Convertir votre REER en FERR : tout ce que vous devez savoir

On vous explique quand, pourquoi et comment convertir votre REER en FERR et, surtout, comment optimiser le transfert sur le plan fiscal.

Par Fonds de solidarité FTQ

Le transfert du régime enregistré d'épargne-retraite (REER) vers un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) est un nouveau chapitre de votre épargne-retraite : vous pouvez maintenant vous verser un revenu et profiter de vos économies! Comme tout véhicule d'épargne enregistré, le FERR comporte ses particularités et ses avantages. Voici tout ce que vous devez savoir afin d'optimiser l'utilisation de votre FERR.

Quand convertir votre REER en FERR?

Si vous êtes à la retraite, peu importe votre âge, et que vous souhaitez vous verser un revenu, vous pouvez décider de transformer votre REER en FERR. Toutefois, au plus tard le 31 décembre de l'année de votre 71e anniversaire, vous n'avez plus le droit de détenir un REER et vous devez donc retirer ou transférer votre épargne-retraite. C'est la loi!

Pourquoi convertir votre REER en FERR?

Le FERR, c'est la suite logique de votre REER : si vous avez passé une bonne partie de votre vie à cotiser à votre REER en vue de la retraite, voici venu pour vous le moment de profiter des sommes accumulées. Le rôle du FERR est donc de vous permettre de tirer un revenu de retraite à même l'argent accumulé dans votre REER, en plus de vous permettre de continuer d'investir et de faire fructifier votre argent. En effet, comme le FERR est un véhicule d'épargne, vous pouvez y placer les produits de votre choix, comme des fonds communs de placement, et ainsi profiter de possibles rendements.

Comment calculer le montant à décaisser chaque année?

Une particularité du FERR est que vous devez retirer chaque année un pourcentage minimal de la valeur totale de votre épargne, pourcentage qui est calculé selon votre âge et qui augmente d'année en année. Par contre, plus les sommes que vous retirez sont élevées, plus la valeur marchande de votre FERR tend à diminuer. Ainsi, le montant de vos retraits minimums obligatoires peut, quant à lui, diminuer à mesure que vous avancez en âge.

Le pourcentage de retrait minimum varie de 5,28 % (71 ans) à 18,79 % (94 ans). À partir de votre 95e anniversaire, il est de 20 % pour toutes les années subséquentes.

Cela dit, rien ne vous empêche de retirer plus que le montant minimal. Vous devez simplement planifier vos retraits en pensant à l'ensemble de vos sources de revenus, comme les prestations gouvernementales, à vos besoins et à l'impôt que vous devrez payer. Faire un budget peut être un excellent moyen pour bien suivre la totalité de vos revenus de retraite. En suivant toutes vos entrées et sorties d'argent, vous serez davantage en mesure de déterminer si le retrait minimal est suffisant.

Sébsatien Lafontaine

L'astuce de l'expert

« Vous pourriez décider de retirer le montant minimal, puis de retirer un montant supplémentaire, toujours en vous assurant d'optimiser votre facture fiscale, pour réaliser un projet qui vous tient à coeur. »
– Sébastien Lafontaine, conseiller en épargne collective FlexiFonds et planificateur financier.

Le cas de Jacques

Jacques détient 50 000 $ en épargne dans son FERR avec FlexiFonds. Âgé de 72 ans, il sait qu'il devra retirer au moins 5,40 % de son épargne cette année, ce qui correspond à une somme de 2 700 $ (avant impôt).

Quel est l'impact de l'âge du conjoint?

Comme le montant minimal obligatoire à retirer chaque année est basé sur l'âge, vous avez le droit de demander à ce que le calcul soit basé sur l'âge de votre conjoint ou conjointe plutôt que sur le vôtre. En effet, plus la personne est jeune, plus le pourcentage de retrait minimal obligatoire est faible. Utiliser l'âge d'un conjoint plus jeune peut donc être intéressant si vous souhaitez réduire le montant à retirer, payer moins d'impôt et conserver un montant plus élevé dans votre FERR. De plus, la somme retirée peut être fractionnée avec votre conjoint jusqu'à concurrence de 50 % à compter de 65 ans, selon le principe de fractionnement du revenu.

Les revenus du conjoint, les vôtres et votre situation fiscale conjointe doivent évidemment être pris en compte avant de décider d'aller de l'avant avec une telle stratégie puisqu'il s'agit d'une décision qui ne peut être changée en cours de route.

Nasser Mama

L'astuce de l'expert

« Utiliser l'âge de votre conjoint ou conjointe permet des retraits minimums inférieurs et peut s'avérer intéressant si vous n'avez pas besoin d'ajouter ces sommes à vos revenus de retraite ou si vous souhaitez atténuer l'impact fiscal de vos retraits. »
– Nasser Mama, conseiller en épargne collective FlexiFonds et planificateur financier.

Le cas de Jacques

Jacques, 72 ans, vit très bien sa retraite et ne considère pas avoir besoin des 2 700 $ (avant impôt) qu'il doit obligatoirement retirer de son FERR. Puisque sa conjointe a 66 ans, il décide de se servir de l'âge de celle-ci afin d'effectuer un retrait minimal de 4,17 %, au lieu de 5,40 %, ce qui correspond à une somme de 2 085 $ (avant impôts).

Quand l'impôt est-il retenu?

Le transfert du REER vers le FERR se fait sans incidence sur votre impôt puisqu'il s'agit d'un transfert entre deux véhicules d'épargne et non d'un retrait de votre argent. De plus, le premier retrait obligatoire ne se fait que l'année suivant le transfert.

Deux options s'offrent à vous concernant l'impôt si vous retirez le montant minimum annuel :

  1. Choisir une retenue à la source : vous payez alors votre part d'impôt lors de chaque retrait.
  2. Payer l'impôt seulement lors de votre déclaration de revenus en fin d'année fiscale.

Si vous retirez plus que le montant minimal, une retenue à la source de 20 % à 30 % est obligatoire, selon le montant du retrait :

  • 5 000 $ et moins = 20 %
  • 5 001 $ à 15 000 $ = 25 %
  • 15 001 $ et plus = 30 %.

Notez que vous pouvez toujours demander des retenues d'impôt supérieures au pourcentage prescrit.

Sara Ghozlani

L'astuce de l'expert

« La retenue à la source contribue à alléger la gestion de vos finances personnelles et à éviter de mauvaises surprises lors de votre déclaration annuelle de revenus. »
– Sara Ghozlani, conseillère en épargne collective FlexiFonds.

Le cas de Jacques

En additionnant ses rentes gouvernementales, son fonds de pension et le retrait minimal de son FERR, Jacques constate que le total de ses revenus est de 45 000 $. Ainsi, l'impôt qu'il devra payer sera basé sur un taux marginal d'imposition de 27,5 %. Afin de prévoir cette dépense, il décide de demander qu'une retenue à la source de 25 % soit prélevée sur son retrait minimum de 2 085 $, ce qui fait un retrait net de 1 563,75 $1.

Comment choisir sa fréquence de décaissement?

Si vous devez retirer annuellement un montant minimal, vous n'avez pas à le faire d'un coup. En effet, vous pouvez choisir entre un seul retrait, au moment de votre choix, et 12 retraits, soit un par mois.

Hidya Fora

L'astuce de l'expert

« Vous pouvez synchroniser vos retraits avec vos prestations gouvernementales ou vos versements de fonds de pension, et ainsi faciliter le suivi de votre budget et la gestion de vos revenus de retraite. »
– Hidya Fora, conseillère en épargne collective FlexiFonds.

Le cas de Jacques

Voyant que son retrait minimum annuel est une source de revenus d'appoint et que le montant de chaque versement mensuel serait assez petit, Jacques préfère retirer ses 1 563,75 $ d'un seul coup.

Notes légales
1Exemple basé sur l'année d'imposition 2021, pour une personne avec un revenu annuel imposable de 45 000 $, ayant un taux d'imposition marginal de 27,5 %. Les montants calculés sont des estimations qui peuvent varier selon votre situation fiscale.

Optez pour le FERR avec FlexiFonds

Composé de l'un de nos trois fonds communs de placement, le FERR avec FlexiFonds vous permet de réduire le risque lié à vos placements, grâce à la répartition de ses actifs. Vous pouvez ainsi vous verser un revenu de retraite tout en contribuant à l'économie d'ici.

Vous pouvez effectuer le transfert de votre REER vers le FERR avec FlexiFonds directement en ligne.

DÉCOUVRIR LE FERR AVEC FLEXIFONDS
À propos de FlexiFonds de solidarité FTQ
Les Fonds FlexiFonds sont distribués uniquement au Québec par FlexiFonds de solidarité FTQ inc., un courtier en épargne collective détenu en propriété exclusive par le Fonds de solidarité FTQ. FlexiFonds de solidarité FTQ inc. ne distribue les parts d'aucun autre fonds commun de placement. Veuillez consulter votre conseiller et lire le prospectus et l'aperçu des Fonds FlexiFonds avant de faire un placement. Les Fonds FlexiFonds ne sont pas assurés par la Société d'assurance-dépôts du Canada ni par un autre organisme public d'assurance-dépôts ni par l'Autorité des marchés financiers. Les Fonds ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas garant de leur rendement dans l'avenir.

Cet article a-t-il été utile ?