Fonds de solidarité FTQ

L’épargne positive

Faire un budget qui permet de se faire plaisir

Se faire plaisir malgré tout ce que vous avez à payer, c'est possible. Outillez-vous et faites votre plan de match pour acheter un nouveau vélo, partir en Gaspésie ou rénover votre cuisine. Pouvoir profiter au maximum de votre argent, c’est plus simple que vous ne le croyez !

En mode budget

Pour certains, effectuer un budget peut sembler inutile, pour d’autres, beaucoup trop compliqué. Oubliez ces idées préconçues. Que vous ayez un salaire assez confortable ou un revenu moindre, faire votre budget est une étape qui se veut réconfortante et qui vous mettra en confiance.

C’est le point de départ vers de belles aventures

En premier lieu, ce qui est important, c’est de vous fixer des objectifs. Vous avez vos rêves et vos envies, et vous devriez avoir un but concret et réaliste pour vous motiver à épargner afin de vous faire plaisir. L’important est de savoir ce que vous souhaitez vraiment de façon à planifier votre projet comme il se doit.

Qu'il s'agisse d'un voyage au soleil ou de l'achat d'une voiture, c'est en économisant que vous atteindrez votre objectif.

Faire un budget ne relève pas d'un expert

Avez-vous une réelle idée des dépenses que vous faites ? Peu importe vos revenus, il est primordial de comprendre où va votre argent. Et vous êtes capable de le faire de façon assez efficace, mieux que quiconque.

Commencez par calculer votre revenu net (après les déductions d'impôt). Petit conseil : ne prenez pas en considération les entrées d’argent spontanées comme un remboursement d’impôt, par exemple. C’est une surprise, profitez-en !

Ensuite, il faut soustraire toutes vos dépenses :

  • Dépenses récurrentes et fixes :
    • Loyer
    • Prêt auto
    • Assurances (habitation, voiture, vie, etc.)
    • Abonnements (cellulaire, Internet, etc.)
    • Etc.
  • Dépenses variables :
    • Essence
    • Vêtements
    • Épicerie, pharmacie
    • Sorties (restaurants, cinéma, etc.)
    • Etc.

Pour les dépenses, il est mieux de faire une moyenne à l’aide de vos relevés de compte bancaire et de carte de crédit sur quelques mois afin de dresser un portrait plus clair et exact de votre situation. Certains mois, vous êtes allé plus souvent au restaurant tandis que d'autres, vous avez été plus casanier. En vous basant sur les quatre derniers mois, par exemple, vous aurez une moyenne de vos dépenses la plus réaliste possible.

L'analyse de vos dépenses

Que démontrent vos relevés ? Pouvez-vous identifier des dépenses qui pourraient être évitées ? Vous savez, les dépenses qui ne se rentabilisent pas : frais bancaires et de guichet, abonnement au gym inutilisé, etc.

Connaissez-vous les frais de carte de crédit que vous payez par année ? Magasinez-vous vos assurances (auto, habitation) et avez-vous ajusté votre forfait de cellulaire ou d'internet en fonction de l'utilisation que vous en faites ? Analysez votre situation et prenez le temps de négocier vos services. Des économies potentielles vous glissent peut-être entre les doigts...

La notion de plaisir

N'oubliez pas votre dose de plaisir dans tout ce processus ! Même si vous désirez atteindre votre objectif et économiser assez d’argent pour réaliser un projet qui vous tient à cœur, ne vous privez pas trop. Réaliser des économies à long terme ne devrait pas vous empêcher de vous offrir de petits bonheurs au quotidien, comme des billets de spectacle ou un nouveau veston. Profiter de la vie, c’est aussi trouver l’équilibre dans vos finances.

Les imprévus

Savez-vous qu’en mettant environ 10 % de vos entrées d'argent de côté, vous serez en mesure de créer un coussin de sécurité assez intéressant ? Vous pourriez avoir un besoin imminent d'argent pour faire réparer votre voiture ou acheter un nouveau réfrigérateur. C'est beaucoup moins stressant si vous avez ce montant en banque.

De plus, ce qui est bien aussi avec les économies, c’est que si vous les investissez, ça peut vous rapporter gros : en plus de pouvoir utiliser cette épargne pour réaliser vos projets, vous pourrez aussi bénéficier d'économies d'impôt.

BONUS - Les outils pratiques

Plusieurs applications existent pour vous faciliter la tâche. Voici notre TOP 5 :

Finances personnelles