Comment mieux gérer son budget en colocation

Avoir des colocs, ça met de la vie dans la maison et ça permet aussi de réduire ses dépenses. Mais qui dit colocation dit parfois conflits, surtout lorsque ça implique de l'argent. Voici donc sept façons d’éviter les disputes financières avec vos colocs ou avec votre douce moitié, car oui, ces astuces sont aussi utiles pour la vie en couple!

1. Faites chacun votre part pour les dépenses courantes

Il n’est pas nécessaire de tout partager entre colocs. Le plus important est d’établir comment chacun entend participer à la vie commune et partager les dépenses courantes. Pour éviter les malentendus, entendez-vous sur ce qui sera partagé à part égale ou pas.

Conseil de pro : il peut être pratique d’acheter les essentiels dont la durée de vie est relativement longue ensemble et de se séparer la facture, par exemple le papier de toilette ou encore les produits ménagers. N'hésitez pas à vous rencontrer une fois par semaine ou par mois pour établir ce qui manque dans l'appartement et voir s’il y a des rabais dans certains commerces.

2. Organisez-vous pour le paiement des factures mensuelles

Pour ce qui est de la gestion des factures, pour vos comptes d'électricité et d'Internet par exemple, deux options s’offrent à vous : en confier la responsabilité à une seule personne ou mettre le compte au nom de deux personnes.

Dans le premier cas, c’est simple si vous savez que la personne responsable paiera les factures à temps et que vous n’aurez qu’un versement bancaire à lui faire. Dans le second cas, si le nom de plus d’une personne figure sur les comptes, n'importe qui peut les payer et y apporter des changements. L’avantage est que ça évite que toute la gestion administrative se retrouve entre les mains d'une seule personne quand vient le temps de renégocier le forfait. Mais attention de ne pas payer une facture en double!

Vous pourriez également opter pour une troisième option : une personne s'occupe de payer les factures d'Hydro et une autre celles d'Internet, et vous rééquilibrez au besoin si les montants diffèrent trop.

3. Entendez-vous sur la façon de diviser le loyer

Diviser le loyer en parts égales selon le nombre de chambres, ce n’est pas toujours équitable. Parfois, une chambre est beaucoup plus grande que les autres, possède un garde-robe, ou, encore, donne accès à un balcon privé. D'autres fois, c'est qu'un couple y résidera et qu’il y aura donc deux personnes à profiter des pièces communes de l'appartement.

Rappelez-vous qu'il est bon d'en discuter avec ses colocataires avant la signature du bail, pour ne pas présumer que ce sera moitié-moitié et être pris au dépourvu par la suite.

N'oubliez pas qu'il faut aussi vous entendre sur la façon de payer le loyer au propriétaire. Est-ce qu'une seule personne lui fait un chèque et les autres colocs lui font ensuite un virement? Ou si chaque coloc règle directement sa part avec le proprio? Dites-vous qu'aucun modèle n'est meilleur qu'un autre. Il suffit de trouver celui qui vous convient le mieux. Entendez-vous dès le départ et n'hésitez pas à en rediscuter si la situation d'un coloc change.

4. Organisez-vous pour l'achat des gros articles

Si jamais un coloc veut régler seul l’achat d'un frigo ou d'une lampe pour le salon, par exemple, il est préférable de l'accepter.

Un conseil : ne partagez pas la facture. Il est recommandé que rien dans l'appartement ne soit possédé par deux personnes, car même si cela est plaisant pour votre portefeuille sur le coup, cela pourrait occasionner des conflits à long terme lorsque votre colocataire décidera de déménager et d'emporter l’article avec lui.

Il est donc plus judicieux que chacun achète un gros meuble ou un électroménager pour la maison et que le tout soit partagé entre vous. Au moment de l'achat, pensez aussi à vous entendre pour qu'en cas de panne ou de bris, les frais de réparation soient répartis entre tous les colocataires.

5. Apprenez à prévoir l’imprévu

Personne n’aime les mauvaises surprises. Pourquoi ne pas vous entendre sur un montant prédéterminé, comme 10 $ ou 20 $, que vous mettrez chacun de côté, tous les mois, pour vous donner un coup de pouce si une dépense imprévue survient (par exemple si vous avez utilisé plus de chauffage que prévu durant l’hiver)? En pigeant dans le fonds commun, vous éviterez de rejeter la responsabilité sur la personne « dépensière » de l’appart.

D'ailleurs, pour éviter les mauvaises surprises, vous pouvez opter pour le mode de versements égaux offert par Hydro-Québec. Vous pouvez aussi demander à votre fournisseur de services Internet de vous envoyer une alerte quand vous avez atteint 80 % ou 95 % de vos données mensuelles.

6. Évaluez bien vos besoins pour économiser

Parlant d'Internet, ça peut valoir la peine de choisir un forfait illimité même si ça vous semble un peu plus cher sur le coup. Pourquoi? Parce que ça peut devenir lassant de restreindre son utilisation en fin de mois pour éviter de dépasser la limite de son forfait et aussi se priver d'inviter des amis qui utilisent notre Wi-Fi.

Dans le même ordre d'idées, avez-vous le meilleur forfait possible ou pourriez-vous obtenir un meilleur prix en combinant le forfait cellulaire de votre coloc et le forfait Internet de l'appartement? Explorez les possibilités, vous pourriez rentabiliser vos efforts rapidement!

7. Simplifiez-vous la vie avec la bonne application

Pour éviter les discussions récurrentes avec vos colocs à propos de qui doit encore combien à qui depuis quand, téléchargez une application qui s’occupe de tenir les comptes à votre place et de calculer la part de chacun.

Splitwise ou Tricount par exemple, s’avèrent ultra-pratiques pour régler les factures à partager en vous assurant de bien les répartir. Par exemple, si vos deux colocs se séparent les coûts de l’électricité un mois, mais que vous payez entièrement une grosse épicerie pour un party, vous aurez une bonne indication de comment régler le reste des dépenses communes d’une façon juste, pour tout le monde. Vous pourrez aussi enregistrer les sommes reçues en argent comptant et par virement bancaire. Très pratique!

Maintenant, c'est à vous de voir comment mettre en pratique ces conseils dans votre colocation à plusieurs ou en couple, si vous gérez vos finances séparément. Le secret d'une bonne cohabitation réside dans le respect de l'espace de l'autre, mais aussi dans la mise en place d'une bonne gestion des finances.

Maison