Apprendre le tricot avec 20 $

Quand nous avons lancé le défi à Stéphanie, tricotteuse en chef chez Pompon Tricot, de créer un ensemble pour débutants avec seulement 20 $, elle a sauté sur l’occasion. À vos aiguilles, voici ses conseils !

Crédit photo : Charles-Olivier Michaud

Je tricote depuis plus d’une dizaine d’années et je suis heureuse de voir que depuis quelque temps, cette pratique regagne en popularité auprès des jeunes.

On dit du tricot qu’il est le « nouveau yoga », puisque les bienfaits qui y sont associés sont nombreux. Sa pratique apaisante est un moyen efficace pour combattre le stress. Il faut évidemment passer au travers des deux à trois premières heures un peu plus ardues pour maîtriser la technique avant d’avoir un sentiment de détente, mais ça arrive bien assez vite, ne vous inquiétez pas !

Ce que j’apprécie également du tricot, c’est sa simplicité. Il est possible de le pratiquer à peu près n’importe où : dans les transports en commun, dans les salles d’attente, en marchant et, bien sûr, dans le confort de notre sofa, tout ça avec peu de matériel.

Voici donc mes suggestions pour avoir tout le matériel nécessaire à votre initiation au tricot :

Une paire d’aiguilles à tricoter

Crédit photo : Charles-Olivier Michaud

Il y a 3 éléments à considérer lorsque l’on choisit ses aiguilles : leur taille, leur matière et leur format.

La taille correspond au diamètre de l’aiguille et se présente en millimètres. Pour débuter, je vous recommande une paire d’aiguilles de 5 mm.

Pour la matière, vous en trouverez majoritairement trois dans les boutiques spécialisées : des aiguilles en bois, en plastique ou en métal. Le choix n’a pas d’importance et n’influencera pas le résultat de votre projet. Il s’agit plutôt d’un choix personnel. Si vous avez tendance à tricoter très serré, les aiguilles de métal faciliteront le déplacement des mailles. Si, au contraire, vous avez tendance à tricoter de manière un peu lâche, des aiguilles de bois seraient un meilleur choix. Personnellement, je préfère les aiguilles de bois.

Finalement, il existe plusieurs formats d’aiguilles. Vous trouverez des aiguilles droites ou des aiguilles circulaires dans la plupart des magasins spécialisés. Les aiguilles circulaires sont principalement utilisées pour la confection de tuques ou de chandails, par exemple, ou encore lorsque nous avons un nombre important de mailles à monter sur nos aiguilles. Il s’agit de projets plus avancés, ce pourquoi je vous recommande des aiguilles droites pour débuter.

En résumé, pour commencer, vous voudrez une paire d’aiguilles droites en bois de 5 mm.

De la laine

Crédit photo : Charles-Olivier Michaud

Il est possible de trouver de la laine dans plusieurs boutiques d’artisanat. Les prix varient en fonction de la qualité de la laine. Vous trouverez dans les magasins d’artisanat à grande surface une vaste sélection de fibres en acrylique à très bas prix. Cependant, on trouve généralement les plus beaux produits dans les boutiques de tricot spécialisées.

Vous réaliserez rapidement qu’avec tout l’amour et le temps que vous mettez dans votre confection, celle-ci mérite une fibre de qualité qui durera longtemps.

Je vous recommande une fibre de mérinos ou de laine péruvienne pour débuter. Surtout, assurez-vous que la fibre choisie est compatible avec la taille de vos aiguilles ! Pour ce faire, fiez-vous aux conseils des experts en magasin.

Il est intéressant de savoir que certaines boutiques offrent une vaste sélection de fibres à acheter au poids. Ceci évite le gaspillage et vous permet d’économiser en achetant seulement la laine dont vous avez besoin pour votre projet.

Autres articles essentiels

Crédit photo : Charles-Olivier Michaud

Voici une liste d’articles essentiels pour compléter votre ensemble de départ :

  • Un ruban à mesurer
  • Une aiguille à coudre
  • Une paire de ciseaux

Je vous invite aussi à désencombrer le sous-sol de votre grand-mère, mère ou tante… je suis certaine que tout le matériel requis pour faire vos premiers essais s’y trouve. En plus, si elles sont généreuses, cela vous fera économiser encore davantage !

Apprendre à tricoter

Crédit photo : Charles-Olivier Michaud

Le plus facile est d’apprendre avec un professeur ou avec une amie, un collègue ou un membre de votre famille qui vous montrera comment tricoter.

Sinon, vous trouverez aussi sur le Web une panoplie de vidéos tutoriels qui peuvent aussi vous accompagner dans votre apprentissage et vous enseigner les techniques de base.

De mon côté, je vous propose un guide de départ imagé, en version électronique, pour apprendre à tricoter. Vous pouvez le télécharger gratuitement ici.

Trouver un projet à réaliser

Crédit photo : Charles-Olivier Michaud

Maintenant que vous avez tout le matériel requis et que vous avez appris à tricoter, il ne vous reste plus qu’à trouver votre premier projet.

Voici une liste de projets assez simples pour débutants. Pour les réaliser, vous pouvez chercher sur le Web pour trouver un patron gratuit.

  • Des chauffe-mains
  • Un foulard
  • Des lavettes de coton
  • Une couverture pour bébé

De mon côté, avec le printemps qui approche, j’ai décidé de confectionner une paire de chauffe-mains avec le 20 $ qui m’était accordé.

Ma liste d'achats

  • Une paire d’aiguilles droites en bois : 10 $
  • 50 g de laine péruvienne de type « CASA », achetée au poids à La Maison tricotée à Montréal : 6,75 $
  • Et comme il me restait de l’argent, je me suis acheté un thé pour accompagner ma confection : 4 $

Comme quoi, apprendre à tricoter, ça n’a pas à faire un trou dans votre budget. Bon tricot !

Crédit photo : Charles-Olivier Michaud

20$ Style de vie