FONDS de solidarité FTQ

rapport annuel et
de développement durable 2012

Table des matières

Imprimer

Par respect pour l'environnement, nous vous suggérons d'imprimer seulement les pages qui vous intéressent afin d'utiliser le moins d'encre et de papier possible.

Merci d'appuyer nos efforts en matière de développement durable.

partager

télécharger

Rapport annuel et de développement durable 2012 Rapport annuel et de
développement durable 2012
cahier finances 2012 cahier
finances 2012

cahier finances

Liens avec les parties prenantes

Nos actionnaires

En cotisant à notre REER, les actionnaires du Fonds épargnent pour leur retraite tout en soutenant notre mission. Ils s'attendent à ce que leur investissement leur apporte un rendement raisonnable, et nous nous employons à les satisfaire. Nous sommes en lien constant avec eux.

Nos partenaires d'affaires

Les entrepreneurs qui dirigent nos entreprises partenaires, leurs administrateurs, leurs gestionnaires et leurs employés comptent sur le capital flexible et patient du Fonds, qui permet aux entreprises québécoises de croître. Nos équipes à l'Investissement leur offrent également du soutien à plusieurs niveaux.

La société québécoise et les autorités gouvernementales

Le Fonds, grâce à son REER, encourage les Québécois à épargner, particulièrement pour la retraite. Nous entretenons également des liens constants avec les divers ministères à vocation économique, qui attendent de nous que nous participions activement au développement économique du Québec.

Nos employés

Nos employés et ceux de notre réseau d'investissement sont l'une de nos grandes forces dans la réalisation de notre mission. Nous leur offrons donc un environnement stimulant et de bonnes conditions de travail. La direction communique avec eux de multiples façons.

Nos responsables locaux (RL)

Le Fonds est particulièrement fier de ce réseau de plus de 2 000 personnes qui font la promotion de notre mission et de notre REER dans leurs milieux de travail. Ils reçoivent une solide formation et sont soutenus par une équipe qui est entièrement à leur service.

La FTQ et le monde syndical québécois

C'est la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), la plus grande centrale syndicale québécoise, et ses syndicats affiliés qui ont créé le Fonds, et, à ce titre, ils sont une partie prenante importante. Le Fonds a également conclu des ententes avec la Centrale des syndicats du Québec, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec et la Confédération nationale des cadres du Québec, qui font la promotion de son REER.

Dialogue socioéconomique fécond

Le Fonds de solidarité FTQ est fier d'avoir participé au Rendez-vous des entrepreneurs sociaux, en juin 2011, et d'avoir soutenu financièrement cette rencontre. L'activité, organisée par l'Institut du Nouveau Monde (INM), avait lieu pour une deuxième année consécutive et réunissait des entrepreneurs sociaux, des acteurs de la société civile, de la sphère privée et publique ainsi que des universitaires. L'objectif principal était de faire découvrir aux participants la richesse de l'entrepreneuriat social pour qu'ils puissent s'inspirer autant de son audace que de ses méthodes.

Partenaires pour l'innovation sociale

Les Rendez-vous sont également une occasion pour les entrepreneurs de rencontrer des partenaires et de trouver des outils afin d'élargir la portée et l'efficacité de leurs actions. Parmi les nombreuses activités organisées sous le thème « Partenaires pour l'innovation sociale », l'INM a animé une session d'études de cas portant sur deux entreprises sociales, Babyloan et les Fermes Lufa inc., qui font face à un important défi, celui de la croissance. Ces entreprises ont reçu les conseils de deux experts, M. Frank Escoubes, fondateur de Imagination for people, et Hubert Carrier, directeur des investissements - Agroalimentaire au Fonds de solidarité FTQ. L'événement a réuni plus de 150 participants.

www.inm.qc.ca

Structure de gouvernance
et cadre de gestion du fonds de solidarité FTQ

Les lignes directrices en bref

  1. En matière de gouvernance et de gestion responsable, les sociétés minières doivent s'assurer :

    - que les employés, à tous les niveaux, comprennent leurs responsabilités environnementales et sociales et contribuent à l'amélioration de leur environnement de travail;
    - que la planification, l'évaluation et la gestion de tous les projets sont faites avec rigueur dans le but de réduire les effets négatifs sur l'environnement et les communautés locales.
  2. En matière de gestion responsable, elles doivent établir une communication proactive, ouverte et transparente avec les autorités locales (incluant les communautés autochtones), les organismes gouvernementaux et les autres parties prenantes.

  3. Elles s'engagent à appliquer avec diligence, dans toutes leurs activités d'exploration, les réglementations en matière de santé et sécurité au travail.

  4. Elles doivent également appliquer avec diligence, dans toutes leurs activités d'exploration, les réglementations en matière d'environnement.

  5. Sur le plan socioéconomique, elles doivent s'assurer de générer, dans la mesure du possible, des retombées économiques locales et de contribuer au développement local grâce à des partenariats constructifs avec les communautés autochtones et non autochtones, dans le respect des intérêts propres à chacune.

engagements PRI

En tant que signataires de ces Principes, nous prenons les engagements suivants :

  1. Nous prendrons en compte les questions environnementales, sociales et de gouvernance d'entreprise (ESG) dans les processus d'analyse et de décision en matière d'investissement.

  2. Nous serons des investisseurs actifs et prendrons en compte les questions ESG dans nos politiques et pratiques d'actionnaires.

  3. Nous demanderons aux entités dans lesquelles nous investissons de publier des informations appropriées sur les questions ESG.

  4. Nous favoriserons l'acceptation et l'application des Principes auprès des acteurs de la gestion d'actifs.

  5. Nous travaillerons ensemble pour accroître notre efficacité dans l'application des Principes.

  6. Nous rendrons compte individuellement de nos activités et de nos progrès dans l'application des Principes.

répartition des rachats par critère
Exercice terminé le 31 mai 2012

L'utilisation des médias sociaux : oui, mais avec discernement

Dans le cadre des importantes transformations sociales qui mettent en valeur l'interactivité et le Web 2.0, les médias sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn et autres blogues) occupent une place importante.

Le Fonds de solidarité FTQ encourage ses employés et ceux de son réseau d'investissement à utiliser les médias sociaux, tout en les invitant à faire preuve de discernement et à respecter les règles d'éthique qui s'imposent au Fonds et qui sont enchâssées dans le Code d'éthique et de déontologie du personnel cadre et syndiqué, la Politique de divulgation et les Normes de sécurité informationnelle.

Un bel espace de dialogue

Aussi, le Fonds a été dans le peloton de tête des entreprises financières québécoises à adopter, dès 2011, une politique sur l'utilisation des médias sociaux. De plus, afin d'inculquer, dès le début, de bons réflexes chez les utilisateurs, le Fonds a donné à tous ses employés une formation obligatoire sur les différents aspects de cette politique. Cette dernière permet aux employés de parler des réalisations et des activités du Fonds sur les médias sociaux, à condition qu'ils respectent certaines règles : ils doivent, notamment, indiquer à la fois qu'ils sont des employés du Fonds et qu'ils parlent en leur nom propre. Seuls certains employés sont mandatés pour parler au nom du Fonds, qui possède d'ailleurs ses propres pages sur les réseaux Twitter, Facebook et LinkedIn.

Les réseaux sociaux constituent un bel espace pour dialoguer avec le plus grand nombre de Québécois possible, et de tous les âges. Le Fonds dit donc oui à l'utilisation des médias sociaux, mais dans un encadrement visant le respect de ses valeurs, et de manière sécuritaire.

Répartition du personnel permanent
Au 31 mai 2012

Le Fonds de solidarité FTQ offre des emplois de qualité à 449 employés permanents. Au total, 85 % des employés du Fonds sont syndiqués.

La structure de rémunération du Fonds de solidarité FTQ ne prévoit aucun boni pour le personnel ni pour les dirigeants.

C'est à Montréal que travaille la grande majorité des employés du Fonds (98 %); les autres employés (2 %) travaillent à Québec.

La convention collective, signée en 2010 pour une durée de cinq ans, prévoit que l'employeur avise par écrit le syndicat, un mois à l'avance, de tout projet de réorganisation ou de suppression de service.

évolution du personnel permanent
Du 1er juin 2011 au 31 mai 2012

L'âge des employés ayant quitté le Fonds au cours de la période couverte par ce rapport varie entre 31 ans et 46 ans (moyenne de 39 ans). L'âge des employés ayant pris leur retraite varie entre 58 ans et 67 ans (moyenne de 63 ans).

Si nous excluons les départs à la retraite, le taux de roulement des employés du Fonds de solidarité FTQ est de 1,2 %. Ce taux est remarquablement faible, et nous en sommes fiers.

Salaire des femmes par rapport à celui des hommes
Au 31 mai 2012

Notre structure salariale respecte la législation applicable en matière d'équité salariale. La différence entre le salaire moyen des femmes et le salaire moyen des hommes dans certaines catégories d'emploi s'explique, notamment, par la répartition différente des femmes et des hommes dans les échelons qui constituent chacune de ces catégories.

Présences au travail et absences des employés permanents
(en années/personne)
Du 1er juin 2011 au 31 mai 2012

Au cours de la période couverte par ce rapport, 10 employés permanents du Fonds (4 femmes et 6 hommes - 9 professionnels et 1 membre du personnel technique et de bureau) ont bénéficié de congés de maternité, de paternité ou d'adoption. Toutes les personnes ayant bénéficié de ces congés sont encore à l'emploi du Fonds.

Le tableau ci-dessus présente la somme totale des absences des employés permanents du Fonds en raison de soins de santé, d'accident ou d'une situation particulière touchant l'employé (absences payées par le Fonds) et des absences payées par le régime d'assurance groupe des employés permanents du Fonds. Ces absences sont exprimées en années/personne, une année/personne représentant 1 820 heures (52 semaines multipliées par 35 heures par semaine).

Le montant total du temps de travail au cours de la période de ce rapport ne correspond pas exactement au nombre d'employés permanents au 31 mai 2012, car les données sur le temps de travail tiennent compte du moment de l'arrivée ou du départ des employés permanents au cours de l'exercice.

Le bilan des accidents de travail est le suivant : il y a eu deux cas d'accidents au cours de l'exercice; ces deux cas étaient réglés à la fin de l'exercice. Le nombre de jours de travail perdus à la suite de ces accidents est minime.

formation du personnel
Exercice terminé le 31 mai 2012

La satisfaction à fond!

À l'hiver 2012, le Fonds de solidarité FTQ a réalisé une enquête, auprès de plus de 2 000 actionnaires et de plus de 500 employeurs qui offrent la retenue sur le salaire, afin de mieux évaluer leur satisfaction face à notre service à la clientèle.

Des actionnaires très satisfaits

Interrogés sur une trentaine de points ayant trait à certaines des valeurs les plus chères au Fonds, le degré de satisfaction de nos actionnaires se situe autour de 90 %!

  1. -

    91 % apprécient qu'une personne réponde à leur appel téléphonique plutôt qu'un système automatisé;

  2. -

    91 % disent avoir été servis avec courtoisie;

  3. -

    globalement, le degré de satisfaction est de 88 % : un excellent résultat!

Rachat d'actions : c'est simple

Nous avons profité du sondage pour évaluer le processus de rachat d'actions, en interrogeant des actionnaires qui avaient demandé au Fonds de racheter leurs actions récemment. Les résultats, ici aussi, sont encourageants.

  1. -

    87 % considèrent que nous leur avons fourni avec exactitude l'information demandée;

  2. -

    84 % affirment que nous avons répondu rapidement à leurs demandes d'information.

Un service dédié aux employeurs

Nous avons mesuré le degré de satisfaction des employeurs qui offrent la retenue sur le salaire dans leur entreprise : ils bénéficient d'un service à la clientèle qui leur est entièrement dédié. Parmi les réponses obtenues aux 25 questions posées, trois sont particulièrement révélatrices.

  1. -

    97 % des employeurs considèrent que notre personnel est compétent;

  2. -

    94 % considèrent que l'implantation de la retenue sur le salaire est simple;

  3. -

    96 % des employeurs se disent satisfaits du service qui leur est offert.

Jean Bélanger, président et chef de l'exploitation, Premier Tech

campagne publicitaire - médias imprimés

campagne publicitaire - télévision

Espace innovation

Le Fonds immobilier de solidarité FTQ

Le conseil d'administration
au 16 juillet 2012

  • Michel Arsenault A, D, G

    Président, Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), et président du conseil d'administration, Fonds de solidarité FTQ

  • Louis Bolduc E, H

    Adjoint exécutif au président national des Travailleurs et travailleuses unis de l'alimentation et du commerce (TUAC), et premier vice-président FTQ

  • Yvon Bolduc A, E, J

    Président-directeur général, Fonds de solidarité FTQ

  • DANIEL BOYER A, G, H

    Secrétaire général, Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), et secrétaire du conseil d'administration, Fonds de solidarité FTQ

  • Alain DeGrandpré

    Président du Conseil conjoint 91, Teamsters Canada, et vice-président FTQ

  • Jean-Pierre Fortin C

    Directeur québécois, Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA), et vice-président FTQ

  • Lucie Levasseur D

    Présidente, Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) - Québec, et vice-présidente FTQ

  • Denise Martin A, B, D, E, G

    Administratrice d'entreprises et vice-présidente du conseil d'administration, Fonds de solidarité FTQ

  • Jean-Pierre Ouellet

    Président, Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES), section locale 298, et vice-président FTQ

  • Yves Ouellet

    Directeur général, FTQ-Construction, et vice-président FTQ

  • Michel Ouimet

    Vice-président exécutif - Québec, Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP), et vice-président FTQ

  • Réjean Parent

    Ex-président, Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

  • Magali Picard

    Vice-présidente exécutive régionale - Québec, Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), et vice-présidente FTQ

  • Daniel Roy F

    Directeur québécois, Syndicat des Métallos, et vice-président FTQ

  • Louise St-Cyr A, B, G, I

    Professeure honoraire, HEC Montréal

  • Pierre-Maurice Vachon A, B, D, G

    Administrateur d'entreprises

  • A
  • Membre du comité exécutif
  • B
  • Membre du comité d'audit
  • C
  • Membre du conseil sectoriel
    - Nouvelle économie
  • D
  • Membre du conseil sectoriel
    - Redressement et
    participations majoritaires
  • E
  • Membre du comité de
    gestion des actifs financiers
  • F
  • Membre du conseil sectoriel
    - Portefeuille minier
  • G
  • Membre du conseil sectoriel
    - Secteur traditionnel
  • H
  • Membre du comité
    consultatif, Fonds
    immobilier de solidarité
    FTQ I, s.e.c., et Fonds
    immobilier de solidarité
    FTQ II, s.e.c., et du
    conseil d'administration
    du Fonds immobilier
    de solidarité FTQ inc.
  • I
  • Membre du comité
    d'évaluation
  • J
  • Membre du comité d'éthique

MEMBRES ExterneS DU FONDS ET DE LA FTQ SIÉGEANT
À NOS CONSEILS ET COMITÉS

  • PIERRE BOUDREAULT F

    Administrateur et gestionnaire de sociétés minières

  • MICHEL GAUTHIER F

    Consultant et professeur à l'UQAM

  • PIERRE GENEST E

    Président du conseil, SSQ, Mutuelle de gestion et SSQ, Société d'assurance-vie inc.

  • MICHEL GILBERT F

    Administrateur d'entreprises

  • DENIS LABRÈCHE I

    Associé, Service d'évaluation et de modélisation financière, Ernst & Young

  • Pierre Laflamme I

    Administrateur d'entreprises et consultant

  • Sylvie Lalande C

    Administratrice d'entreprises

  • Michel M. Lessard D, H

    Administrateur d'entreprises

  • Denise Martin A, B, D, E, G

    Administratrice d'entreprises et vice-présidente du conseil d'administration, Fonds de solidarité FTQ

  • André Monette C, H

    Conseiller en gestion, planification stratégique, fusions et acquisitions, financement corporatif

  • Josée Morin C

    Administratrice d'entreprises et consultante

  • Michel Nadeau I

    Directeur général, Institut sur la gouvernance d'organisations privées et publiques (IGOPP)

  • Claude Normandeau H

    Consultant en immobilier et administrateur d'entreprises

  • Jean Perron D

    Président-directeur général, Association des cadres des collèges du Québec

  • Jacques Simard C

    Professeur titulaire, Université Laval, et directeur, Laboratoire de génomique des cancers du Centre de recherche du CHUQ/CHUL

  • Louise St-Cyr A, B, G, I

    Professeure honoraire, HEC Montréal

  • Yvon Tessier H

    Administrateur d'entreprises

  • Michel Thérien E

    Conseiller stratégique et administrateur d'entreprises

  • Pierre-Maurice Vachon A, B, D, G

    Administrateur d'entreprises

  • A
  • Membre du comité exécutif
  • B
  • Membre du comité d'audit
  • C
  • Membre du conseil sectoriel
    - Nouvelle économie
  • D
  • Membre du conseil sectoriel
    - Redressement et
    participations majoritaires
  • E
  • Membre du comité de
    gestion des actifs financiers
  • F
  • Membre du conseil sectoriel
    - Portefeuille minier
  • G
  • Membre du conseil sectoriel
    - Secteur traditionnel
  • H
  • Membre du comité
    consultatif, Fonds immobilier
    de solidarité FTQ I, s.e.c.,
    et Fonds immobilier de
    solidarité FTQ II, s.e.c.,
    et du conseil d'administration
    du Fonds immobilier
    de solidarité FTQ inc.
  • I
  • Membre du comité
    d'évaluation
  • J
  • Membre du comité d'éthique

Les instances du fonds de solidarité FTQ

Outre le conseil d'administration, le comité exécutif et le comité d'audit, le Fonds compte les instances suivantes :

Le syndicat

EXÉCUTIF SYNDICAL

  • Guy Trépanier
    Président
  • Marie-Claude Rouleau
    Première vice-présidente
  • Robert Charpentier
    Deuxième vice-président
  • David Boucher
    Trésorier
  • Josée Lachapelle
    Secrétaire
  • Julie Proulx
    Conseillère

DÉLÉGUÉS SYNDICAUX, SOCIAUX,
RESPONSABLES EN SANTÉ ET SÉCURITÉ
DU TRAVAIL ET RESPONSABLES LOCAUX

  • Louise Bergeron
  • Nathalie Bilodeau
  • Michel Desjardins
  • Linda Di Quinzio
  • Isabelle Duguay
  • Johanne Dupont
  • Jacques Grégoire
  • Martin Lépine
  • Jean Martel
  • Gilles de Montigny
  • Jean-Claude Nadon
  • Robert Paradis
  • Martin Rivest
  • Sylvain Tellier

Les émissions de gaz à effet de serre (GES)

IMPACTS ÉCONOMIQUES DIRECTS DU FONDS
Exercices terminés les 31 mai

IMPACT ÉCONOMIQUE POUR LE QUÉBEC
LIÉ À LA PRODUCTION DE BIENS ET SERVICES PAR LES
ENTREPRISES PARTENAIRES DU FONDS
(au 31 décembre 2011)

IMPACTS DIRECTS ET INDIRECTS
(au 31 décembre 2011)

  • 1. Comprend l'impôt sur les salaires, la taxe de vente et les taxes spécifiques.
  • 2. Comprend l'impôt sur les salaires, la taxe de vente, les taxes spécifiques et les droits d'accise.
  • 3. Comprend la RRQ, le FSS, la CSST, l'assurance-emploi et les taxes indirectes.
  • Sources: Analyse SECOR et résultats du modèle intersectoriel de l'ISQ.

Le PDG du Fonds MBA de l'année 2011!

À son 31e gala annuel, le 25 novembre 2011, l'Association des MBA du Québec a rendu hommage à M. Yvon Bolduc, président-directeur général du Fonds de solidarité FTQ, en lui décernant le titre de MBA de l'année 2011 « parce qu'il a contribué, tout au long de son exemplaire carrière, de façon importante au développement économique du Québec ». Et le journal Les Affaires, dans son édition du 26 novembre 2011, a publié un article intitulé « Le PDG qui gère
8,2 milliards d'actifs », soulignant, de manière éloquente, l'influence de M. Bolduc sur la destinée de cette grande organisation qu'est devenu le Fonds de solidarité FTQ.

M. Bolduc a accepté cet honneur comme une reconnaissance pour tout ce que le Fonds de solidarité FTQ a accompli pour l'économie du Québec au fil des ans. Entré au Fonds en 2002 à titre de premier vice-président aux investissements, M. Bolduc est à la tête du Fonds depuis février 2006, et ses réalisations sont effectivement nombreuses. Il a notamment formalisé la structure des équipes multidisciplinaires d'investissement, composées de spécialistes de différents domaines : fiscalistes, experts en relations de travail, évaluateurs d'entreprises, etc. Cette approche a permis de simplifier et de rendre plus efficace et rigoureux le processus que les entreprises doivent suivre pour obtenir du financement du Fonds.

Nathalie Légaré, présidente de Location Jean Légaré

les fermes Lufa

Située sur le toit d'un édifice à bureaux de l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville, à Montréal, la première ferme Lufa consiste en une serre de
31 000 pieds carrés. On y cultive sans pesticide, antifongique ni herbicide plus de 25 variétés de légumes, et ce, toute l'année. En installant sa serre sur le toit d'un immeuble, l'entreprise utilise un espace situé sur un terrain qui, autrement, aurait été perdu pour l'agriculture, tout en protégeant le toit contre le réchauffement de la ville dû aux îlots de chaleur. Réduire la distance entre les producteurs et les consommateurs, tout comme le temps et la manipulation nécessaires à la livraison des produits, et établir une relation directe entre les consommateurs et la ferme, voilà autant de façons pour Lufa de concrétiser sa vision de l'agriculture responsable!

www.lufa.com

créateurs d'avenir

  • Jean-François Archambault

  • Thomas Asselin

  • Kim Auclair

  • Gilles Barbot

  • Virginie Bassne

  • Marc Belley

  • Winston Chan

  • Jonathan Defoy

  • Charles Desjardins

  • Mohamed Hage

  • Christine Lagacé

  • Christine Latour

  • Eve Laurier

  • Guillaume Lavoie

  • Annie Legroulx

  • Pascal Lépine

  • Sophie Marchand

  • Steve Morency

  • Simon-Pierre Murdock

  • Jean-Daniel Nieminen

  • Louis-Philippe Noël

  • Pascale Pageau

  • Félix Rioux

  • Paul St-Pierre-Plamondon

  • Chia-Yi Tung