Avantages sociaux : Que veulent les salariés du Québec?

Des salaires compétitifs, des avantages sociaux concurrentiels et des mesures de conciliation travail-vie personnelle; voilà ce que veulent les employés du Québec. Mais comment arriver à le faire pour attirer et retenir les talents?

Fonds de solidarité FTQ

Vous en entendez parler et vous le constatez probablement dans votre marché ou au sein même de votre entreprise; le marché du travail au Québec est en plein changement. Une pénurie de main-d'oeuvre se fait grandement sentir; plusieurs baby-boomers prennent leur retraite et de nombreux millénariaux changent plus souvent d'emploi, ce qui oblige les entreprises à s'adapter à ces nouvelles réalités et aux attentes de leurs employés.

Plusieurs études le démontrent, les salariés du Québec souhaitent se sentir heureux au travail et s'y accomplir. De surcroît, tous les experts s'entendent : des employés plus heureux sont plus productifs, moins souvent absents, et plus engagés. Mais qu'est-ce qui fait la différence dans le bonheur d'un employé? Évidemment, le salaire est l'élément essentiel associé à un emploi, mais les avantages sociaux et les incitatifs offerts, de même que l'environnement de travail, peuvent faire la différence. Voici comment.

Le bien-être au travail

Selon la firme spécialisée en ressources humaines BRIO, les éléments clés pour attirer de nouveaux candidats et fidéliser les employés résident dans les conditions et l'environnement de travail, la rémunération, les horaires flexibles, les assurances collectives, les congés, des politiques internes claires et un style de gestion humain. Tous ces ingrédients seraient ceux d'une recette parfaite pour améliorer la marque employeur et le bonheur des employés au travail.

Qu'est-ce qui rend heureux vos employés?

Le bonheur, c'est un concept difficile à quantifier et à concrétiser pour un employeur. Comme le mentionne Marianne Lemay, présidente et fondatrice de Kolegz : « En 2019, on parle du bien-être des employés. Le bonheur, c'est un peu utopique; ça fait rêver, mais c'est difficile pour une entreprise de tout contrôler pour rendre ses employés heureux. » Alors, par où commencer? Par le côté humain et relationnel. BRIO fait état de cette situation : bien que les extras dans l'environnement de travail aient un effet positif sur les employés, ils ne seront pas à la source de leur bien-être. Il est certain qu'ils sont grandement appréciés, comme le café gratuit ou les fruits frais offerts chaque semaine, mais « après un certain niveau d'avantages salariaux et sociaux, le bonheur n'est plus autant influencé par ces composantes et d'autres critères entrent en ligne de compte ».

En effet, on dénote que les travailleurs ont besoin de se sentir considérés par leur équipe et leur employeur, et appréciés de ceux-ci. Ils cherchent aussi à se dépasser et à se réaliser dans le cadre de leurs tâches. « Ce que les gens veulent, c'est avoir un impact, et c'est ce qu'on voit de plus en plus avec les nouvelles générations; ils veulent participer à quelque chose de plus grand qu'eux », remarque Mme Lemay. Et cette contribution peut être apportée à l'entreprise ou à la société. Dans tous les cas, donnez la possibilité à vos employés de se faire entendre et demandez-leur directement ce qu'ils veulent. « Plus une entreprise est petite, plus il est facile de mobiliser les gens », fait remarquer l'experte.

Un bien-être physique, psychologique et financier

Force est d'admettre que vous avez plus que jamais un rôle à jouer dans le bien-être de vos salariés. En 2017, l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA) a sondé les travailleurs au sujet de la santé et du mieux-être au travail. Les résultats du sondage CROP-CRHA permettent donc d'affirmer qu'une majorité des travailleurs québécois estiment que l'employeur devrait se préoccuper de leur santé et de leur mieux-être.

De son côté, l'indice de bonheur Léger a établi 6 facteurs d'influence importants pour le bonheur au travail :

  1. La réalisation de soi
  2. Les relations de travail
  3. La reconnaissance
  4. La responsabilisation
  5. La rémunération
  6. Le sentiment d'appartenance

Ce sont des aspects sur lesquels toutes les entreprises peuvent collaborer avec leurs employés afin de participer activement au bien-être de ceux-ci.

Le salaire et les avantages sociaux

Les employés sur le marché du travail actuel s'attendent aussi à être charmés et à ce qu'on prenne soin d'eux, ce qui n'était pas nécessairement le cas il y a quelques années encore. Ce changement exige une adaptation de la part des entreprises. En effet, les PME sont de plus en plus créatives, flexibles et ouvertes pour ce qui est d'offrir des avantages concurrentiels à leurs employés. Ce qui crée une plus grande compétition avec les grandes entreprises qui puisent dans le même bassin de travailleurs. Selon l'expérience de Marianne Lemay, « avant, les plus grandes entreprises pouvaient miser sur leur renommée pour attirer les candidats, ce qui n'est plus suffisant aujourd'hui alors que de plus petites entreprises peuvent en offrir davantage à leurs employés ».

Dans un marché qui favorise l'employé, vous devez donc offrir aux candidats que vous convoitez des conditions de travail et des postes qui sauront les séduire sur différents plans, et ce, peu importe la taille de votre entreprise.

En faire plus avec moins

Cela dit, toutes les entreprises ne sont toutefois pas en mesure d'offrir à leurs employés des salaires compétitifs ou des augmentations de salaire significatives. Si tel est votre cas, vous disposez d'autres options. En effet, il peut être avantageux, intéressant et simple pour vous d'offrir une solution d'épargne collective à vos employés. Cela leur permet d'adopter des habitudes financières responsables et facilite la concrétisation de leurs projets de vie. Si vos ressources financières sont limitées, cela peut vous permettre de leur offrir une prime sous forme de cotisation REER.

Le REER+ par retenue sur le salaire, une solution gagnant-gagnant

Le tout devient d'autant plus avantageux pour vous et vos employés si vous cotisez à leur REER+ avec retenue sur le salaire du Fonds. En effet, vos cotisations ne sont alors pas assujetties aux charges sociales sur la masse salariale de l'employeur, alors que les employés peuvent profiter d'une économie d'impôt supplémentaire de 30 %*. Vous pouvez toutefois mettre en place le REER+ dans votre entreprise sans y cotiser pour vos employés.

Cette exemption de charges sociales s'applique également aux primes que vous offrez à vos employés sous forme de contribution sporadique à leur REER+. Concrètement, une prime qui vous coûterait 500 $ en rapporterait 650 $ à votre employé grâce au crédit d'impôt supplémentaire de 30 %**.

Les avantages sociaux, les avantages accessoires et les incitatifs

Bien que le salaire demeure la base d'une offre alléchante pour attirer de nouveaux candidats et fidéliser vos employés, certains avantages peuvent faire une différence et vous aider. Selon la firme Robert Half, il existe des avantages sociaux (assurances collectives, régime de retraite, etc.), des avantages accessoires (télétravail, programme de mieux-être au travail, etc.) et des incitatifs (primes, régime de partage des bénéfices, etc.) afin de répondre aux besoins et attentes de vos équipes.

Selon les données du Guide salarial 2020 de la firme, les avantages les plus couramment offerts par les entreprises à ce jour sont l'assurance maladie (81 %), les congés payés (76 %), le régime d'épargne-retraite (65 %) et l'assurance pour les soins de la vue (63 %). Son étude démontre également que les employés demandent de plus en plus d'avantages qui favoriseront leur bonne santé physique, mentale et financière.

Puisque seulement 65 % des entreprises offrent un régime de retraite comme avantage social à ses employés, mettre en place une solution d'épargne collective au sein de votre organisation vous permet de vous démarquer et d'offrir un avantage concurrentiel important à vos salariés. Cette mesure leur indique également que vous avez leur paix d'esprit à coeur, tout comme leur santé financière. Considérant qu'il est difficile de mettre de l'argent de côté pour les travailleurs qui n'ont pas accès à un régime d'épargne-retraite collectif, vous vous positionnez comme un allié dans leur épargne personnelle.

Les incontournables : confiance, flexibilité et transparence

Les employés s'attendent à ce que les organisations soient transparentes tant en ce qui concerne leur identité et leurs valeurs que les défis auxquels elles sont confrontées, le tout sans enjoliver la réalité, bien évidemment. Selon madame Lemay, les salariés cherchent des entreprises réalistes et transparentes. Et c'est aussi ce que cherche Louisa, 29 ans, chez son employeur : « Je veux de la confiance et de la transparence, c'est réellement ce qui compte le plus pour moi. Si tu m'embauches, j'ose espérer que c'est parce que tu as confiance en mes capacités, en mes compétences et en ma valeur. Si je te choisis, c'est pour les mêmes raisons. C'est une relation bidirectionnelle qu'on doit établir et entretenir ».

Équilibre travail-vie personnelle

Un autre changement important sur le marché du travail est celui de la transition de la conciliation travail-famille à la conciliation travail-vie personnelle. De cette manière, comme le recommande un comité spécial de l'Ordre des CRHA, tous les employés, qu'ils soient parents ou non, sont visés par la démarche « [tous les employés] ont besoin d'un équilibre dans leur vie, que ce soit pour suivre une formation, faire du bénévolat, prendre une année sabbatique ou tout simplement exercer leurs activités sociales ».

Cette transition s'intègre très bien à une autre tendance importante, celle de la flexibilité. En effet, que ce soit par l'entremise du télétravail, de l'autogestion des horaires ou d'un plus grand nombre de journées de congé; ce que recherche le plus souvent l'employé est la possibilité de gérer son temps afin de mieux concilier vie personnelle et vie professionnelle. Et le plus intéressant pour les entreprises, c'est que la flexibilité est un avantage peu coûteux lorsqu'il est bien orchestré. C'est ce que prône Marianne Lemay quand elle mentionne que « les PME ont souvent la défaite de dire qu'elles n'ont pas assez d'argent pour mettre en place de nouvelles mesures, alors que les plus grosses entreprises vont se rabattre sur la complexité de leur structure. Il faut juste l'adapter à sa réalité ».

Et pour Louisa, la flexibilité est un avantage qui implique l'obligation de se responsabiliser en tant qu'employé et c'est pour elle très important. « C'est une belle preuve de confiance que de dire à tes employés : arrive à l'heure que tu veux, travaille d'où tu veux, tant que les résultats sont là et que tu offres une transparence complète sur ton horaire et tes projets. »

L'importance d'une bonne communication

« Tout est différent d'un secteur à un autre, mais il n'y a pas une entreprise où la communication est parfaite, constate madame Lemay. Il faut éduquer les employés, prendre le temps de bien leur expliquer les différents avantages et incitatifs offerts et, surtout, leur donner tous les outils pour leur simplifier la vie. » D'autant que certains avantages offerts peuvent être plus complexes à comprendre et à maîtriser pour vos employés. Par exemple, Louisa est d'avis que les avantages imposables sont difficiles à comprendre, surtout en ce qui concerne les retenues sur son relevé de paie. Elle a également du mal à comprendre le REER collectif offert par son employeur. « Tout ce qui implique un minimum de connaissances en finance, ça me perd automatiquement », partage-t-elle. En ce sens, n'hésitez pas à mettre des ressources et des outils à la disposition de vos employés, et ce, en tout temps, de manière claire, par l'entremise d'un document officiel, de séances d'information ou de liens sur un Intranet. Veillez à ce qu'ils sachent que vous êtes disposé à répondre à leurs questions.

Afin d'offrir le maximum à vos employés, il est primordial de bien leur expliquer ce que vous leur offrez et, surtout, l'impact que ces avantages auront sur leur salaire et sur leur bien-être. Au Québec, l'épargne personnelle est trop souvent vue comme un fardeau plutôt qu'un avantage. Vous pouvez donc devenir un allier pour vos employés en les accompagnant dans la planification de leurs projets de vie, de leur retraite et dans le maintien d'une bonne santé financière.

Dans tous les cas, vous vous devez d'envisager les coûts, le temps et les ressources reliés à des mesures qui rendent vos employés plus heureux comme un investissement pour votre entreprise, un avantage concurrentiel pour vos employés et un élément d'attraction important pour les candidats.

Laissez-nous vous accompagner

en ligne ou par téléphone

Trouvez des réponses à vos questions

Voici les réponses aux questions les plus fréquentes que nous recevons sur la retenue sur le salaire, les obligations en vertu de la loi sur les RVER et l'Extranet des employeurs.

> Consulter la FAQ

Parlez à un de
nos agents

Vous pouvez nous joindre au 1 888 385-3723, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30. Vous pouvez aussi nous écrire.

> Nous joindre

Connectez-vous à l'Extranet des employeurs

Avec l'Extranet des employeurs, vous pouvez gérer en ligne tout ce qui concerne la retenue sur le salaire pour votre entreprise.

> Se connecter

Offrez le REER+ par retenue sur le salaire

En tout temps, adhérez en ligne en quelques minutes.