Mon quotidien 15 min

Ces entreprises québécoises qui vous accompagnent jusque chez vous

Que ce soit pour vous nourrir, vous vêtir ou vous divertir, plusieurs options québécoises s'offrent à vous pour consommer local sans sortir de la maison.

Par Fonds de solidarité FTQ

Article publié le 2020-04-23 | Mise à jour le 2020-04-29

Tout d'abord, « acheter local » signifie que l'on privilégie les commerces indépendants de son quartier plutôt que les grandes multinationales et que l'on priorise les produits qui sont cultivés, créés, fabriqués ou transformés ici. Heureusement pour nous tous, cette tendance a le vent dans les voiles! En juillet 2018, un sondage révélait que 83 % des consommateurs canadiens vont choisir un produit canadien plutôt qu'américain à l'épicerie, tant que la qualité et le prix sont comparables. Au Québec, selon un sondage express réalisé par BIP Recherche du 25 au 29 mars 2020, 79 % des adultes interrogés ont mentionné avoir l'intention de faire leurs achats en ligne auprès de commerces locaux depuis le début de la pandémie.

Acheter local ne se résume pas au panier d'épicerie, il s'agit aussi de consommer des biens, des services, des expériences et de la culture. D'ailleurs, en matière de divertissement, plusieurs options québécoises s'offrent à vous à la place des géants du Web.

Voici donc quelques idées pour vous aider à consommer québécois, tout en demeurant à la maison.

Favoriser l'achat local

Il y a plusieurs avantages à acheter local! La qualité des produits, l'équité et l'aspect environnemental sont souvent du nombre. En période de crise comme c'est le cas actuellement, l'argument économique est plus important que jamais. Chaque dollar dépensé pour un produit d'ici contribue à la bonne santé de l'économie de la province, c'est pourquoi on favorise la consommation locale plus que jamais.

Le gouvernement a d'ailleurs lancé l'initiative Le Panier bleu, qui en est encore à ses balbutiements. Il s'agit d'un répertoire des commerçants locaux à travers la province. Grâce à un moteur de recherche, vous pourrez alors trouver les produits dont vous avez besoin. Vous pouvez ensuite vous rendre sur le site transactionnel de l'entreprise qui vous intéresse afin de procéder à vos achats.

De leur côté, Isabèle Chevalier et Georges Karam ont lancé Ma Zone Québec, une plateforme transactionnelle regroupant des produits et services d'ici, comme des vêtements et des produits de beauté ou d'entretien ménager. C'est une autre manière de faciliter l'achat en ligne et la consommation locale partout au Québec.

Certaines régions du Québec ont également mis sur pied des initiatives comme l'application de la Chaudière-Appalaches ou encore le mouvement #AchetonsGaspésien. Dans tous les cas, plusieurs avenues s'offrent à vous pour accéder à des produits d'ici.

Des frais d'expédition qui valent le coup

Certains Québécois sont plus réfractaires à l'achat en ligne à cause des frais d'expédition, car ceux-ci font effectivement augmenter la facture totale. Toutefois, si vous pensez à l'auto qui demeure stationnée et au temps économisé, ça peut valoir quelques dollars de plus. Envisagez aussi de consommer différemment. Plusieurs entreprises offrent l'expédition gratuite à partir d'un certain montant. Par conséquent, il peut être avantageux de passer une grande commande plutôt que plusieurs petites. Dans la crise actuelle, des entreprises offrent aussi les frais d'expédition en dons à des organismes. Ce sont donc des sommes qui peuvent venir grandement en aide aux gens dans le besoin.

Pour des biens essentiels

Plusieurs épiceries et grandes bannières offrent la possibilité de faire vos achats en ligne et de recevoir votre commande directement à la maison, comme Métro. Mais saviez-vous que les commerçants des marchés publics de Montréal font aussi la livraison? Vous pouvez recevoir vos emplettes à la maison des marchés Jean-Talon, Atwater ou Maisonneuve!

Plusieurs maraîchers et producteurs de viande de la province offrent aussi ce service partout au Québec. C'est le cas des paniers bio et des paniers de fruits et légumes auxquels vous pouvez vous abonner. Les Fermes Lufa proposent d'ailleurs un service de paniers personnalisables livrés de façon hebdomadaire. Vous pouvez aussi visiter le site des Aliments du Québec pour découvrir les produits certifiés d'ici.

Encore une fois, manger local peut gonfler un peu la facture, mais vous assure des produits de qualité et vous permet d'investir dans l'économie d'ici. C'est gagnant-gagnant!

Si vous ne cuisinez pas beaucoup, sachez que plusieurs restaurants continuent d'offrir le service pour emporter et la livraison. De nouveaux restaurants se sont aussi adaptés pour vous accommoder et poursuivre leurs activités. C'est le cas de plusieurs restaurants montréalais, mais on observe le phénomène partout dans la province.

N'hésitez pas à téléphoner à votre restaurant préféré du coin, à votre boucher, à votre boulangerie, à votre fruiterie ou à votre poissonnerie pour avoir plus d'information. Soyez vigilant : la plupart des grandes bannières de restaurants et des applications de livraison à domicile ne sont pas québécoises. Faites d'une pierre deux coups en privilégiant les restaurants de votre quartier.

Pour se procurer des biens utilitaires ou pour se faire plaisir

Vous souhaitez mieux vous organiser en cette période de confinement ou de travail à la maison ou acheter des vêtements, des souliers, des jouets pour vos enfants, des éléments de décoration pour le sous-sol que vous n'avez jamais pris le temps de terminer? Sachez qu'il existe plusieurs artisans québécois qui peuvent répondre à vos besoins.

Pour découvrir les boutiques et les créateurs d'ici, visitez les sites Signé local, Fait chez nous et Etsy Québec, de véritables incontournables.

Consommer local pour se divertir

Passer ses journées à la maison n'est évident pour personne. Il faut s'occuper, se changer les idées, trouver des jeux pour les enfants… Voici donc quelques idées pour faire rimer confinement avec plaisir!

Se tenir loin des écrans

Avant de prendre une pause des écrans, vous devrez acheter certains articles en ligne pour ensuite pouvoir en profiter dans le confort de votre maison. C'est le cas, par exemple, si vous souhaitez vous procurer des jeux de société ou des livres. Vous pourriez décider d'encourager les grandes bannières comme Renaud-Bray ou Archambault, mais aussi de plus petits joueurs un peu partout dans la province. Plusieurs vendeurs québécois de jeux de société ont une boutique en ligne, comme Randolph à Montréal, Infini-Jeux à Québec ou LilloJEUX à Maria. Pour découvrir toutes les possibilités, rendez-vous sur le répertoire des boutiques de jeux en ligne de l'organisme Jeux de société QC.

Du côté des livres, Les libraires est un incontournable pour encourager les librairies indépendantes de toute la province. La plateforme Heureduconte.ca, mise sur pied dans le contexte du confinement, offre gratuitement des heures de lecture de contes préenregistrées ou enregistrés en direct pour les enfants, tout en respectant les droits d'auteur. Toutefois, si vous êtes fervent des livres numériques, sachez que la BAnQ donne accès à des centaines d'oeuvres en ligne, et ce, gratuitement.

Si vous êtes auditif, vous avez le choix parmi plusieurs balados faits au Québec! Actualités, arts, humour, économie, jeux, musique… il y en a pour tous les goûts. Vous ne connaissez pas les balados et vous souhaitez tenter l'expérience? Laissez-vous inspirer par les plus populaires : La soirée est (encore) jeune (nouvelles et actualité), Narcos PQ (documentaire), François Bellefeuille : 3.7 planètes (humour), 3 Bières (culture et société), Histoires d'enquête (documentaire), Jay Du Temple discute (culture et société) et Question d'intérêt (économie).

Si vous préférez écouter de la musique et chantonner, Renaud-Bray et Archambault offrent également l'achat de musique en ligne. L'initiative PAN M 360 pourrait aussi vous intéresser. Il s'agit d'une plateforme mise en ligne par une entreprise d'économie sociale qui souhaite soutenir la relance du journalisme culturel et favoriser la diffusion de contenus et d'oeuvres musicales canadiennes. En bref, c'est un média montréalais spécialisé en musique, d'ici et d'ailleurs, que vous pouvez écouter en ligne. Vous pouvez aussi le faire avec différentes stations de radio. Pour de la musique en continu, tournez-vous vers l'application gratuite Stingray Musique. L'entreprise Stingray propose aussi une application pour faire du karaoké à la maison, de quoi enchanter petits et grands!

Plutôt artistique? Le coloriage et le bricolage sont très populaires ces jours-ci, surtout les fameux arcs-en-ciel. C'est une excellente activité à faire avec vos enfants ou pour vous-même qui vous permet de participer à un beau moment de solidarité. De son côté, Elise Gravel, auteure et illustratrice québécoise, offre gratuitement des dessins à télécharger et à imprimer que vous pouvez colorier.

Pleinement numérique

Dans la foulée des annonces pour contrer la propagation du coronavirus, plusieurs services de télédistribution ont débrouillé des chaînes spécialisées, à la télévision ou en ligne, afin de permettre au plus grand nombre de se tenir informé, et aux enfants de pouvoir retrouver leurs personnages préférés. Télé-Québec a d'ailleurs lancé Ciné-Mollo, l'équivalent de Ciné-Cadeaux pour la période de quarantaine. Sur le Web, vous pouvez aussi consommer du contenu télé sur Tou.tv et TVA.ca, entre autres. Qui plus est, les cinémas du groupe Cinéplex ont annoncé la diffusion en ligne de films que vous pouvez visionner en échange de quelques dollars et l'Office national du film du Canada vous donne accès, gratuitement ou pour achat, à plusieurs productions d'ici.

Qui dit numérique dit expériences virtuelles. C'est ce que vous offrent plusieurs musées du Québec, dont le Musée national des beaux-arts du Québec et le Musée des beaux-arts de Montréal, avec leurs visites virtuelles. La Fabrique culturelle fait aussi rayonner l'art d'ici grâce à plusieurs formats que vous pouvez consommer sur sa plateforme.

Le confinement n'a pas à être synonyme de sédentarité. Bien des professeurs de yoga et des entraîneurs en salle offrent des séances en ligne gratuitement, ou avec un abonnement payant, afin de vous permettre de bouger dans votre salon ou sur votre balcon! Consultez leur site Web ou les plateformes sociales pour en savoir davantage. Idolem Yoga Chaud et Wanderlust Montréal, par exemple, proposent des séances virtuelles à suivre à la maison à l'achat d'un abonnement. Pour leur part, OK YOGA Québec et Yoga Fitness proposent des vidéos gratuites. Pour des entraînements physiques, vous pouvez profiter d'essais gratuits du côté d' Ultime Fit (Nautilus Plus) et de Mongymenligne.com.

Finalement, plusieurs artistes de la chanson d'ici offrent des prestations gratuites par l'entremise de leurs plateformes sociales. Restez à l'affût!

L'école à la maison

Le gouvernement du Québec a mis en ligne une plateforme afin de permettre aux jeunes du milieu scolaire de continue certaines activités malgré la suspension des cours. L'école ouverte a été conçue en partenariat avec l'Université de Montréal dans une approche ludique. Les élèves peuvent choisir le niveau qu'ils souhaitent réviser, apprendre ou consolider, dans plusieurs matières : français, mathématiques, anglais, science, géographie, histoire et arts. Vous pouvez donc encourager vos enfants à poursuivre leurs apprentissages tout en s'amusant.

De plus, en partenariat avec Télé-Québec, des capsules télés et Web à saveur éducative destinées aux enfants de niveau préscolaire, primaire et secondaire sont diffusées depuis le 13 avril dernier. Les jeunes pourront y retrouver leurs personnages et animateurs favoris, ainsi que de vrais enseignants.

Comme vous pouvez le constater, consommer en ligne et acheter à l'étranger ne vont pas toujours de pair, bien au contraire. Plusieurs options s'offrent à vous pour faire des achats, vous divertir et même vous instruire tout en restant à la maison. C'est un effort collectif que de changer ses habitudes de consommation afin de privilégier l'achat local, mais c'est un geste d'une grande importance pour l'économie québécoise. Soyons solidaires!

Mettez du local dans votre épargne

Le CELI avec FlexiFonds vous aide à épargner pour réaliser des projets qui vous tiennent à coeur, en plus de vous permettre d'encourager l'économie locale grâce à des fonds communs de placement qui s'investissent majoritairement ici.

DÉCOUVRIR LE CELI AVEC FLEXIFONDS
À propos de FlexiFonds de solidarité FTQ inc.
FlexiFonds de solidarité FTQ inc. est une filiale exclusive du Fonds de solidarité FTQ. Agissant à titre de placeur principal des parts des fonds, FlexiFonds de solidarité FTQ inc. est un courtier en épargne collective, inscrit auprès de l'Autorité des marchés financiers.

Cet article a-t-il été utile ?