Transition énergétique juste


Vers une planète plus propre
 
C’est désormais une réalité, pour lutter contre les réchauffements climatiques, la société doit amorcer une transition  vers les énergies moins polluantes. 
 
Des changements indispensables qu’il faut entreprendre dès aujourd’hui, tout en s’assurant de tenir compte des impacts humains et socio-économiques, au premier rang desquels l’emploi.
 
C’est à cette double responsabilité que le Fonds entend faire face, pour que s’opère, au Québec, une transition énergétique juste.
 

Le plan de transition énergétique juste en 4 étapes 

1- Réduire l'empreinte carbone de nos investissements
Réduire de 25% l’empreinte carbone des titres publics détenus par le Fonds d’ici 2025, et initier la mesure des titres privés dans nos investissements dès 2019.

« Le Fonds ne financera aucun projet d’exploration ou d’exploitation des hydrocarbures au Québec. »
2- Accompagner les entreprises dans la transition juste
Fidèle à notre mission, nous accompagnerons les entreprises amenées à composer avec les risques et les occasions d’affaires liés à la transition énergétique, avec une préoccupation particulière pour les emplois : formation des professionnels, promotion des programmes gouvernementaux, solutions de compensation carbone.
3- Investir dans une économie faible en carbone
L’adoption grandissante des énergies propres créera des occasions d’investissements que nous entendons saisir, tout en contribuant à une transition énergétique juste pour tous : nouvelles technologies, optimisation des transports, efficacité énergétique, etc.
4- Agir en leader de la transition énergétique juste

Au Québec, le Fonds compte parmi les acteurs les mieux placés pour promouvoir une transition énergétique juste. C’est pourquoi nous prenons dès aujourd’hui des engagements clairs.

Que ce soit sur la question des hydrocarbures, la consommation d’énergie et des ressources, les transports ou la compensation carbone, nous nous engageons à mesurer et à publier annuellement nos cibles de réductions des GES, et les résultats atteints.

Nous agirons sur nos investissements, nous soutiendrons la recherche, nous engagerons le dialogue avec les entreprises d’ici, et nous participerons activement à tout ce qui concerne la lutte contre les changements climatiques, tant au Québec qu’à l’international (COP, PRI, etc.)

Bilan

En septembre 2018, le Fonds a présenté son plan d’action en faveur d’une transition énergétique juste, qui permettra aux travailleurs, aux collectivités et aux entreprises de tirer pro t des nouvelles réalités qui découleront de la transition vers une économie sobre en carbone.

Cette section présente les initiatives et les progrès réalisés dans chacun des volets du plan au cours de l’exercice.

1- Réduire l'intensité carbone de nos investissements

Le Fonds annonçait, en septembre 2018, sa volonté d’atteindre une réduction de l’intensité carbone de ses investissements dans les sociétés cotées en bourse de

25 % d’ici 2025. Après une année, le Fonds
a substantiellement progressé vers l’atteinte de son objectif, l’intensité carbone étant passée de 71 à 61 tonnes de CO
2 équivalent pour chaque million de dollars investi.
Ceci représente une réduction de 14 %, notamment attribuable à sa décision d’intégrer 1,4 milliard $ de ses actifs au
MSCI World Low Carbon ESG Target Screened Index (Indice mondial cible de faible intensité en carbone et ESG de MSCI). Cette intégration a engendré la vente de plusieurs titres d’entreprises à fortes émissions de carbone tout en favorisant l’achat de titres d’entreprises aux pratiques environnementales, sociales
et de gouvernance (ESG) supérieures.

En plus d’avoir collaboré à l’élaboration de ce nouvel indice, qui tient compte à la fois
de l’intensité carbone des entreprises y étant intégrées ainsi que des aspects environne- mentaux, sociaux et de gouvernance (ESG),
le Fonds a été le premier investisseur au monde à l’adopter. La combinaison de ces deux dimensions, intensité carbone et aspects ESG, atteste de l’ambition du Fonds d’inscrire ses actions dans une perspective globale de développement durable.

Le Fonds vise à poursuivre ses e orts
de réduction de l’intensité carbone de ses investissements dans les sociétés cotées en bourse au cours des prochaines années.

2- Accompagner les entreprises québécoise dans la transition

ENCOURAGER L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

Au cours de l’exercice, toujours en cherchant à offrir une valeur ajoutée à nos entreprises partenaires, nous avons mis au point une démarche d’accompagnement a n de les soutenir dans l’amélioration de leur e capacité énergétique. Conçue en collaboration avec des experts dans le domaine, la démarche permet d’e effectuer un audit des activités et des processus de l’entreprise a n de repérer les opportunités d’amélioration en matière d’e capacité énergétique. Les équipes d’investissement du Fonds seront en mesure de proposer aux entreprises partenaires de procéder, sans frais, à un tel audit à compter de l’automne 2019. Ces dernières auront alors le choix d’aller de l’avant ou non avec l’une ou l’autre des recommandations issues de cet audit. Le cas échéant, le Fonds sera en mesure de les accompagner, d’une part en les renseignant sur les programmes de subvention à leur disposition et, d’autre part, en leur proposant l’appui financier nécessaire à la mise en œuvre des projets retenus.

TOURNÉE DU QUÉBEC POUR UNE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE JUSTE

Outre les initiatives prévues à son plan d’action, le Fonds s’est associé en cours d’année à la FTQ et à l’Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC) pour e effectuer une tournée panquébécoise sur le thème de la transition énergétique juste. Tenues sous la forme de journées de réflexion et de formation et ouvertes à toutes les personnes qui s’intéressent au développement économique de leur région, ces rencontres sont l’occasion de faire le portrait des impacts et des opportunités découlant d’une transition vers une économie plus sobre en carbone.

3- Investir dans une économie faible en carbone

ACCROÎTRE NOTRE IMPACT PAR DES INVESTISSEMENTS DANS DES FONDS DE TECHNOLOGIES PROPRES

De la transition vers une économie sobre en carbone, que nous connaissons actuellement et qui s’accélérera au cours des prochaines années, émergera des occasions d’investissement que le Fonds vise à saisir. Au cours de la dernière année,

le Fonds a ainsi engagé près de 20 millions $ dans les fonds Cycle Capital IV, s.e.c. et Spring Lane Capital Canada Fund I, L.P., dont l’objectif premier consiste à cibler des entreprises de technologies propres innovantes pour les appuyer dans le développement et la commercialisation de leurs technologies. Ces fonds soutiennent plus spéci quement des entreprises canadiennes dont les produits ou services s’inscrivent dans
une économie sobre en carbone.

4- Agir en leader de la transition énergétique juste

Dans le cadre de son plan d’action, le Fonds s’est notamment engagé à cesser de financer tout projet d’exploration ou d’exploitation des hydrocarbures au Québec et d’agir en leader d’une transition énergétique juste.

DÉCLARATION INTERNATIONALE D’INVESTISSEURS POUR UNE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE JUSTE

Pour agir en leader, le Fonds s’est également joint au premier groupe d’investisseurs qui ont signé une déclaration internationale pour une transition énergétique juste. Cette initiative, qui émane de la London School of Economics et de la Harvard Kennedy School, regroupe plus de 100 investisseurs dont

les actifs sous gestion totalisent quelque
5 000 milliards $US. Le Fonds était la seule organisation canadienne à siéger au comité consultatif dont les travaux ont mené à la préparation d’un guide à l’intention des investisseurs et à la rédaction de la déclaration elle-même. Le guide est notamment le résultat d’une collaboration avec les Principes pour l’investissement responsable (PRI), dont le Fonds est membre depuis 2011, ainsi que la Confédération syndicale internationale (CSI).

CROISSANCE DE LA TAILLE DE NOS INVESTISSEMENTS EN OBLIGATIONS VERTES

Conformément à son engagement
d’accroître la proportion d’obligations vertes de son portefeuille obligataire, le Fonds a augmenté ses investissements en obligations vertes gouvernementales, institutionnelles
et corporatives. Au cours de la dernière année, la proportion d’obligations vertes
a ainsi doublé, passant de 5,0 % à 9,9 %
du portefeuille obligataire du Fonds, pour s’établir à un montant d’environ 342 millions $ au 31 mai 2019.

LE FONDS POURSUIT SON ENGAGEMENT ACTIONNARIAL AUPRÈS DES ENTREPRISES EN PORTEFEUILLE

Pour la première fois de son histoire, le Fonds a déposé une proposition d’actionnaire à l’assemblée annuelle 2019 d’une société canadienne du secteur Pétrole et gaz, lui demandant qu’elle se xe des cibles de réduction de ses émissions de GES, alignées à l’objectif de l’Accord de Paris, qui vise à limiter le réchau ement climatique à 2 oC au-dessus des niveaux préindustriels. Cette proposition a reçu un important appui des actionnaires : 10,6 % des droits de vote ayant été exercés en sa faveur. Ceci représente

un appui encourageant pour une proposition soumise pour une première fois.