Développement durable


Les principes du développement durable sont au cœur de la mission, des valeurs et des pratiques du Fonds de solidarité FTQ depuis sa création. 
  • Le conseil d’administration du Fonds a adopté une politique cadre de développement durable, en août 2014 (révisée en 2016). Elle définit les grandes orientations et l’approche générale du Fonds de solidarité FTQ en matière de développement durable et d’investissement responsable.

Le développement économique local au cœur de notre modèle d’affaires

 

Le Fonds contribue au dynamisme de l’ensemble de l’économie du Québec et de ses régions. Par exemple, le Fonds :

  • donne accès à un REER avantageux en plus de faire un travail de sensibilisation auprès des Québécois sur l’importance de l’épargne pour la retraite;
  • utilise cette épargne-retraite locale pour offrir du capital patient aux entreprises québécoises et les aider à grandir et à créer, à maintenir et à sauvegarder des emplois.

L’humain au cœur de nos investissements et de nos accompagnements


Dans le domaine des relations de travail et du respect des droits humains, le Fonds a des valeurs et des pratiques qui vont au-delà des exigences réglementaires. Par exemple, le Fonds :
  • fait des vérifications préalables à tout investissement, qui tiennent compte du profil de la main-d’œuvre, des conditions de travail, de la qualité des communications dans l’entreprise, et du respect des normes de santé et de sécurité ainsi que de la conformité environnementale;
  • s'est donné un code de conduite à l’international;
  • s’est doté de principes directeurs en matière d’exercice de droit de vote qui lui permettent d’agir de façon cohérente et en accord avec ses valeurs;
  • propose de la formation économique aux travailleurs pour favoriser leur participation à l’amélioration des performances de l’entreprise qui les emploie;
  • propose des accompagnements stratégiques et opérationnels à ses entreprises partenaires qui prônent l’implication des travailleurs. 
 

Des pratiques organisationnelles en évolution pour réduire notre empreinte environnementale


Le rapport d’activité et de développement durable et l’index GRI du Fonds rendent compte des efforts réalisés pour faire progresser les pratiques organisationnelles du Fonds dans une perspective d'amélioration continue. 
  • Le Fonds a obtenu, pour son siège social, la certification LEED Platine. L’édifice Louis-Laberge est le premier bâtiment au Québec à avoir obtenu le plus haut niveau de la nouvelle certification LEEDv4 O+M. L’atteinte du niveau platine pour ce bâtiment ayant déjà obtenu la certification LEED de niveau or en 2014 reflète l’amélioration continue des pratiques opérationnelles liées à la gestion de l’édifice. L’immeuble est aussi certifié BOMA-Best Platine, par sa performance exceptionnelle au chapitre de la consommation d’eau et d’énergie. Le maintien de cette double certification démontre l’excellence de l’opération des systèmes de l’édifice Louis-Laberge, et ce, de façon continue.
  • Les émissions de gaz à effet de serre générées dans le cadre de l’Assemblée générale annuelle des actionnaires et de la rencontre nationale des représentants locaux sont compensées par l’achat de crédits carbone certifiés.
  • Le Fonds privilégie un approvisionnement local et responsable.
 

Du soutien à plusieurs fondations et organisations sociocommunautaires partout au Québec.


  • Le Fonds s’est doté d’une politique de dons et commandites lui permettant d’encadrer le processus d’attribution de son aide aux organismes à but non lucratif.
  • Au-delà de sa propre contribution, le Fonds amasse des sommes importantes, grâce à la générosité de ses employés, lors d’une campagne annuelle de levée de fonds destinée à Centraide.