Prendre ma retraite

Félicitations! Vous voilà prêt à prendre votre retraite et des projets plein la tête. Mais avez-vous atteint vos objectifs d’épargne? Est-il temps de racheter vos actions accumulées au Fonds? De les transférer? Et pourquoi pas la retraite progressive? Suivez notre guide!

La retraite : 7 points d’information pour vous guider

1. Admissibilité

Vous êtes admissible si :

  • Vous avez entre 45* et 64 ans;
  • Vous avez cotisé au Régime de rentes du Québec durant au moins une année;
  • Vous êtes à la retraite;
  • Vous avez des actions acquises depuis au moins 730 jours.

* Le rachat des actions du Fonds de solidarité FTQ à compter de 45 ans est possible dans la mesure où vous recevez une rente de retraite en vertu d’un régime de pension agréé de l’employeur.

2. Quand faire sa demande

Dès que vous avez le droit à la retraite, même si vous travaillez encore. Notez toutefois que vous devrez être à la retraite dans les trois mois suivants la date de réception de votre demande.

Veuillez noter que si vos actions sont enregistrées dans un REER, et que vous n’avez pas atteint l’âge de 71 ans (soit l’âge limite pour détenir un REER selon la Loi de l’impôt sur le revenu), vous n’êtes pas tenus de racheter ou transférer vos actions du Fonds dans un autre véhicule d’épargne.

Si vos actions ne sont pas enregistrées dans un REER, il n’y a pas de limite d’âge.

Vous pourriez ainsi continuer de profiter de nos rendements et contribuerez à faire tourner l’économie d’ici.

3. Les actions admissibles au rachat

Le Fonds de solidarité FTQ peut racheter toutes les actions acquises depuis au moins 730 jours (plus ou moins 2 ans).

4. Prix de rachat des actions

Le prix de l’action est généralement publié vers le 5 janvier et le 5 juillet. Les actions rachetées après ces dates le seront au prix en cours de l’action.

Cependant, il existe des périodes dites transitoires, entre la fin de chaque semestre et la date de publication du prix de l’action :

• entre le 30 novembre et le 5 janvier;

OU

• entre le 31 mai et le 5 juillet.

 

Informez-vous auprès du Service aux actionnaires pour connaître les options qui s’offrent à vous si votre demande est déposée durant ces périodes transitoires, si votre retraite devient effective durant ces périodes ou dans les trois mois suivants la fin de ces périodes. Vous pouvez également consulter le prospectus simplifié.

5. L’impôt

Lorsque vous encaissez un REER, le montant total du retrait est imposable. Vous devez l’inclure dans votre déclaration de revenus de l’année où le rachat a été effectué. L’impôt retenu sur les actions enregistrées dans un REER l’est selon les barèmes en vigueur, au moment de votre rachat.

Toutefois, il n’y aura pas de retenues d’impôt si vous transférez votre REER au Fonds de solidarité FTQ à un autre régime, tel qu’un REER, une rente ou un Fonds enregistrée de revenus de retraite (FERR).

Impôt retenu sur les REER encaissés*

REER encaissé
(montant brut)

Québec

Fédéral

Total

5 000 $ et moins

16 %

5 %

21 %

5 000,01 $ à 15 000 $

16 %

10 %

26 %

15 000,01 $ et plus

16 %

15 %

31 %

* Ces chiffres sont sujets à changement.

6. Délais de traitement de la demande

Si vous avez fourni tous les documents nécessaires, comptez un maximum de 30 jours à partir du moment où votre demande est reçue au Fonds.

7. Acheter des actions après un rachat
L’acquisition ultérieure d’actions du Fonds est possible après avoir racheté pour la retraite. Par contre, aucun crédit d’impôt ne vous sera accordé.

La retraite progressive

Si vous avez 50 ans ou plus, que vous avez cotisé au Régime de rentes du Québec durant au moins un an et que vous êtes salarié, la retraite progressive pourrait être un excellent choix pour vous. En effet, celle-ci comporte plusieurs avantages :  

  • vivre une transition harmonieuse entre le travail et la retraite;
  • combiner revenu de travail et revenu de retraite;
  • demeurer actif en mettant à profit votre expertise. 

Dans bien des cas, étant donné la pénurie de main-d’œuvre, votre employeur pourrait même vous y inciter. Selon votre âge, vous aurez droit à une ou plusieurs des mesures de retraite progressive prévues par le Régime de rentes du Québec ainsi qu’à votre fonds de pension.

Vous pourrez faire une demande de rachat de vos actions du Fonds de solidarité FTQ dès que vous aurez pris votre retraite progressive. Le montant du rachat admissible sera établi lors de la première demande de rachat jusqu’à concurrence de :

  • la perte de salaire pour l’année; 

OU, s’il est moins élevé,

  • du solde du compte divisé par le nombre d’années jusqu’à votre retraite complète. 

Exemple : En prenant votre retraite progressive, vous subissez une perte salariale de 20 000 $. Dans votre compte, 40 000 $ sont admissibles et quatre ans vous séparent de votre retraite. Le rachat admissible sera donc de 10 000 $.

Informations pratiques :

1. Admissibilité

Vous êtes admissible si :

  • Vous avez 45 ans ou plus;
  • Vous avez cotisé au Régime de rentes du Québec durant au moins une année;
  • Vous avez un emploi à titre de salarié;
  • Vous avez conclu avec votre employeur* une entente de réduction de temps de travail régulier d’au moins 20% jusqu’à la retraite.

* S’il y a plusieurs employeurs, vous devez vous entendre avec eux pour réduire votre temps de travail régulier d’au moins 20%.

2. Quand faire sa demande

Vous pouvez faire une demande de rachat dès que vous avez débuté votre retraite progressive.

Il vous faudra attendre un an après le déboursement de la première demande de rachat, pour présenter une nouvelle demande. Vous devrez alors démontrer à nouveau que vous êtes toujours en retraite progressive. Le rachat admissible sera le même que celui établi lors de votre première demande.

Veuillez noter que si vos actions sont enregistrées dans un REER, et que vous n’avez pas atteint l’âge de 71 ans (soit l’âge limite pour détenir un REER selon la Loi de l’impôt sur le revenu), vous n’êtes pas tenus de racheter ou transférer vos actions du Fonds dans un autre véhicule d’épargne. Si vos actions ne sont pas enregistrées dans un REER, il n’y a pas de limite d’âge.

Vous pourriez ainsi continuer de profiter de nos rendements et contribuerez à faire tourner l’économie d’ici.

3. Les actions admissibles au rachat

Le Fonds de solidarité FTQ peut racheter toutes les actions acquises depuis au moins 730 jours et souscrites avant le début de la retraite progressive.

Le montant du rachat admissible est établi au moment de la première demande de rachat jusqu’à concurrence de :

  • La perte de salaire pour l’année;

OU, s’il est moins élevé

  • Du solde du compte divisé par le nombre d’années jusqu’à votre retraite complète.

Exemple : En prenant votre retraite progressive, vous subissez une perte salariale de 20 000$. Dans votre compte, 40 000 $ sont admissibles et quatre ans vous séparent de votre retraite. Voici comment se calcule le rachat admissible :

40 000 $ / 4 ans = 10 000 $

Votre rachat admissible est donc de 10 000 $ puisque ce montant est moindre que la perte salariale occasionnée par la retraite progressive.

4. Prix de rachat des actions

Le prix de l’action est généralement publié vers le 5 janvier et le 5 juillet. Les actions rachetées après ces dates le seront au prix en cours de l’action.

Cependant, il existe des périodes dites transitoires, entre la fin de chaque semestre et la date de publication du prix de l’action :

• entre le 30 novembre et le 5 janvier;

OU

• entre le 31 mai et le 5 juillet.

 

Informez-vous auprès du Service aux actionnaires pour connaître les options qui s’offrent à vous si votre demande est déposée durant ces périodes transitoires, si votre retraite devient effective durant ces périodes ou dans les trois mois suivants la fin de ces périodes. Vous pouvez également consulter le prospectus simplifié.

5. L’impôt

Lorsque vous encaissez un REER, le montant total du retrait est imposable. Vous devez l’inclure dans votre déclaration de revenus de l’année où le rachat a été effectué. L’impôt retenu sur les actions REER l’est selon les barèmes en vigueur, au moment de votre rachat.

Toutefois, il n’y aura pas de retenues d’impôt si vous transférez vos actions REER au Fonds de solidarité FTQ à un autre régime, tel qu’un REER ou un Fonds enregistrée de revenus de retraite (FERR).

Impôt retenu sur les REER encaissés*

REER encaissé
(montant brut)

Québec

Fédéral

Total

5 000 $ et moins

16 %

5 %

21 %

5 000,01 $ à 15 000 $

16 %

10 %

26 %

15 000,01 $ et plus

16 %

15 %

31 %

* Ces chiffres sont sujets à changement.

6. Délais de traitement de la demande

Si vous avez fourni tous les documents nécessaires, comptez un maximum de 30 jours à partir du moment où votre demande est reçue au Fonds.

7. Acheter des actions après un rachat
L’acquisition ultérieure d’actions du Fonds est possible après avoir racheté pour la retraite. Par contre, aucun crédit d’impôt ne vous sera accordé.

Entre 45 et 65 ans

Vos actions du Fonds ne sont pas gelées, même si vous n’avez pas encore 65 ans. À compter de 45 ans, si vous êtes à la retraite, le Fonds peut racheter vos actions, si tous les critères de rachat sont respectés. Veuillez consulter le prospectus pour tous les détails.

Notez toutefois que si vos actions sont enregistrées dans un REER, et que vous n’avez pas atteint l’âge de 71 ans, vous n’êtes pas tenus de racheter ou transférer vos actions du Fonds dans un autre véhicule d’épargne.

Entre 65 et 71 ans

Vous avez atteint l’âge de 65 ans, mais vous n’êtes pas encore à la retraite? Vous pouvez racheter vos actions. 

Notez toutefois que si vos actions sont enregistrées dans un REER, et que vous n’avez pas encore 71 ans (soit l’âge limite pour détenir un REER selon la Loi de l’impôt sur le revenu), vous n’êtes pas tenus de racheter ou transférer vos actions du Fonds dans un autre véhicule d’épargne. Si vos actions ne sont pas enregistrées dans un REER, il n’y a pas de limite d’âge.

Vous continuerez ainsi à profiter des rendements du Fonds.

À 71 ans : le FERR

À partir de 71 ans, vous devez transférer vos épargnes. Pour transférer les sommes accumulées dans votre REER au Fonds vers un autre véhicule de placement, vous pouvez faire appel à SÉCURIFONDS, notre cabinet de services financiers. 

Selon votre profil d’investisseur, SÉCURIFONDS vous propose des produits sécuritaires à capital garanti afin de vous faire bénéficier d’un avenir financier à la retraite. 

 Vous n’avez aucuns frais d’adhésion à payer, ni frais d’entrée, ni frais de sortie et les frais de gestion sont abordables et concurrentiels. En plus de profiter de conseils pertinents, vous bénéficierez de rencontres à domicile gratuites et sans engagement de votre part.

SÉCURIFONDS, une filiale du Fonds de solidarité FTQ

Qu’est-ce qu’un FERR?

Un FERR ou Fonds enregistré de revenu de retraite est un fonds enregistré auprès de l’Agence du revenu du Canada qui vous permet de toucher un revenu périodique pendant votre retraite.

Vous pouvez y transférer à l’abri de l’impôt les sommes accumulées dans votre REER, et vous avez jusqu’à 71 ans pour le faire.

Son objectif : vous verser un revenu périodique durant votre retraite.

Qu’est-ce que le produit SÉCURIFONDS?

En choisissant SÉCURIFONDS, vous souscrivez à un contrat de rente avec SSQ, Société d’assurance-vie inc., le partenaire avec lequel le Fonds de solidarité FTQ a conclu une entente afin que ses actionnaires puissent profiter d’un produit sécuritaire à la retraite.

En savoir plus sur SÉCURIFONDS

Qu’est-ce qu’un fonds distinct?

On parle de fonds distincts pour désigner les fonds de placement offerts par une compagnie d’assurance, parce que ces fonds sont gérés séparément de ses autres actifs.

Les fonds distincts sont semblables aux fonds qui sont offerts par les banques et les sociétés de placement; toutefois, les fonds offerts par les banques et les sociétés de placement ne sont pas assortis des garanties offertes par les fonds distincts.

Le REER au FONDS : profitable même à la retraite!

Que vous soyez à quelques années de la retraite ou à la retraite progressive, vous pouvez commencer ou continuer à investir dans un REER au Fonds de solidarité FTQ et profiter d’économies avantageuses.

Je projette de prendre ma retraite dans 5 ans; puis-je devenir actionnaire du Fonds?

Oui, vous pouvez devenir actionnaire du Fonds. Cependant, vous ne devez pas avoir atteint l’âge de 65 ans et avoir demandé le rachat de vos actions du Fonds en partie ou en totalité avant la fin de l’année d’imposition au cours de laquelle vous réclamez le crédit d’impôt.

La politique de rachat des actions du Fonds exige un délai de détention de 730 jours; dois-je cesser de cotiser 2 ans avant ma retraite?

Le délai de 730 jours ne vaut que pour les dernières actions achetées. Ainsi, ce que vous investissez aujourd’hui doit être investi pour une durée de 730 jours. Il est à noter que toutes les actions détenues depuis au moins 730 jours sont admissibles à un rachat immédiat (si vous répondez à l’un des critères de rachat).

Cette exigence est formulée pour que les deux paliers de gouvernement puissent récupérer leurs crédits d’impôt.

Il est donc dans votre intérêt de cotiser pour bénéficier des économies d’impôt supplémentaires.

Me faut-il rembourser les crédits d’impôt lors du retrait de mes actions REER ou hors REER?

Non. À l’exception de deux programmes gouvernementaux, le Régime d’accès à la propriété (RAP) et le Régime d’encouragement à l’étude permanente (REEP), aucune pénalité fiscale n’est attribuée à un actionnaire du Fonds qui demande le rachat de ses actions.

Je cotise au REER de conjoint et je projette de prendre ma retraite d’ici 5 ans; dois-je cesser de cotiser au Fonds?

Non. Le payeur bénéficie de la déduction fiscale et le conjoint est propriétaire du REER. Afin d’éviter que le payeur soit imposé, il doit respecter la « règle des 3 ans ».

Par exemple, si le payeur cesse de cotiser au plus tard le 30 décembre, le bénéficiaire pourra alors encaisser ses REER deux (2) ans plus tard sans que le payeur soit imposé.

Remarque : Le fractionnement des revenus de retraite est autorisé et permet de fractionner les rentes provenant d’un REER (et non les retraits REER) à compter de l’âge de 65 ans.

Il me reste quelques années à travailler et j’ai d’importantes cotisations inutilisées. Comment puis-je réduire et maximiser mes cotisations inutilisées?

Une façon intéressante de maximiser vos cotisations inutilisées est d’investir dans un REER au Fonds pour en obtenir les crédits d’impôt supplémentaires que vous pouvez par la suite réinvestir dans un autre REER.

En déboursant un montant sensiblement identique à celui exigé pour l’achat d’un REER traditionnel, vous obtiendrez deux REER! Vous récupérez ainsi rapidement vos cotisations inutilisées et vous augmentez vos épargnes pour la retraite, tout en diversifiant vos placements.

En tant que salarié qui désire diminuer ses heures de travail à l’approche de la retraite, puis-je retirer une somme de mes REER pour compenser la perte financière équivalant aux heures non travaillées?

Oui. Il est possible d’invoquer le critère de rachat dit « retraite progressive » en répondant aux conditions suivantes :

  • si vous avez atteint l’âge de 50 ans;
  • et que vous avez cotisé au Régime de rentes du Québec pendant au moins une année;
  • et que vous avez conclu avec votre employeur une entente de réduction d’au moins 20 % de votre temps de travail régulier jusqu’à votre retraite.
Je touche des prestations du Régime de rentes du Québec (RRQ) et je travaille toujours. Puis-je investir au Fonds?

Oui. Si vous touchez au moins 3 500 $ en revenu d’emploi ou d’entreprise dans l’année, vous aurez droit aux crédits d’impôt supplémentaires du Fonds.

Les régimes de retraite publics ne seront pas suffisants pour celle ou celui qui envisage un revenu confortable à sa retraite. Outre les rentes de l’État, on doit prévoir un autre véhicule d’épargne (par exemple, un REER).

Je touche des prestations de retraite de la Régie des rentes du Québec; puis-je demander le rachat de mes actions au Fonds?

Oui. Si vous bénéficiez d’une rente de retraite de la Régie des rentes du Québec, le Fonds peut procéder au rachat ou au transfert dans une autre institution financière de toutes vos actions détenues depuis au moins 730 jours.

Prenez note qu’un actionnaire qui a procédé à un rachat en vertu du critère de retraite ne pourra plus être admissible aux crédits d’impôt.

Le supplément de revenu garanti (SRG) est une mesure sociale qui s’adresse uniquement aux personnes à faible revenu. Puis-je encaisser mes actions du Fonds et ne pas être pénalisé par rapport au SRG?

Non. À partir de 65 ans, les personnes à faibles revenus ont droit au SRG, mais ce montant diminue rapidement lorsque les revenus augmentent. Donc si le montant encaissé provient du rachat d'actions détenues dans votre REER au Fonds, il sera ajouté aux revenus de l'année faisant fondre rapidement le montant du SRG.

Pour les actions hors REER, le gain en capital devra aussi être considéré dans les revenus de l'année du rachat des actions. Dès qu'on augmente les revenus, l'accès au SRG est compromis.

Je suis retraité depuis peu et le travail à temps partiel m’intéresse. Comment puis-je continuer à profiter des crédits d’impôt?

Vous pouvez continuer à investir dans votre REER au Fonds et profiter des économies d’impôt supplémentaires.

Vous pouvez aussi acheter des actions du Fonds sans les enregistrer dans un REER et obtenir des crédits d’impôt sur le montant investi. Comment? En répondant aux critères suivants :

  • vous êtes salarié;
  • vous n’avez pas 65 ans;
  • vous n’avez pas demandé le rachat en partie ou en totalité de vos actions du Fonds avant la fin de l’année d’imposition au cours de laquelle vous demandez le crédit;
  • vous touchez des revenus annuels d’emploi ou d’entreprise supérieurs à 3 500 $.
Je suis une retraitée de 71 ans. Où puis-je transférer mes sommes accumulées dans le REER au Fonds?

Vous pouvez transférer vos sommes accumulées dans votre REER au Fonds dans SÉCURIFONDS, un véhicule de placement offert par notre partenaire, SSQ, Société d’assurance-vie inc.

Le capital qui est transféré dans ce nouveau produit financier est investi dans un fonds distinct équilibré, enregistré dans un FERR. Ce capital est garanti à 100 %, aussi bien à l’échéance qu’au décès, sous réserve de certaines modalités et conditions.

Veuillez lire le prospectus avant d’investir. On peut se procurer un exemplaire du prospectus sur son site Internet, auprès des responsables locaux ou aux bureaux du Fonds de solidarité FTQ. Les actions du Fonds de solidarité FTQ ne sont pas garanties, leur valeur fluctue et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.

Pour en savoir plus, contactez dès maintenant un conseiller SÉCURIFONDS

  • Communiquez avec nous au

    1 855 732-8743

Pour nous joindre