Press release

Le Fonds de solidarité FTQ verse 30 000 $ aux Amis des Jardins de Métis pour un projet pilote de restauration des berges [ TRANSLATION BEING COMPLETED ]

Un site endommagé par les grandes marées de décembre 2010 accueillera un nouveau parc public

 

Sainte-Flavie, le 17 mai 2022 – Le Fonds de solidarité FTQ octroie 30 000 $ aux Amis des Jardins de Métis pour la restauration des berges à Sainte-Flavie, site endommagé par les grandes marées de décembre 2010.

De concert avec la municipalité de Sainte-Flavie et des organismes partenaires, un nouveau parc public prendra forme. Planté avec des plantes indigènes choisies pour leur capacité de retenir les berges et parce qu’elles sont comestibles, ce projet sera un jardin pilote qui pourra inspirer la restauration d’autres sites dans la région. Durant les étés 2022 et 2023, le site sera totalement transformé avec la plantation de végétaux et des aménagements. Le projet est soutenu par la municipalité de Sainte-Flavie et Les Amis des Jardins de Métis, tous deux partenaires dans sa réalisation et son entretien.

« En décembre 2010, la vie de centaines de résidents du Bas-Saint-Laurent a été chamboulée par les grandes marées. Encore aujourd’hui, à cause des changements climatiques, l’érosion des berges du Saint-Laurent se poursuit. Le projet de restauration des berges des Amis des Jardins de Métis et de la ville de Sainte-Flavie illustre bien que des communautés peuvent contribuer à la lutte aux changements climatiques, et à la protection de leur territoire », a déclaré Janie C. Béïque, présidente et cheffe de la direction du Fonds de solidarité FTQ. 

« Les grandes marées de 2010 ont affecté le paysage de Sainte-Flavie d’une manière profonde. Les vagues qui ont ravagé le décor côtier flavien ont laissé des traces profondes dans nos mémoires, mais aussi tangibles et bien réelles par la relocalisation et la démolition de plus de 60 résidences qui étaient situées en bord de mer. Il est depuis une priorité pour nous que ces terrains - devenus vacants - soient réaménagés et qu’un enseignement soit tiré. Sainte-Flavie fait preuve de résilience, de concert avec la nature, et le projet annoncé aujourd’hui contribue à cette nécessaire adaptation face aux changements climatiques et à cette prise de conscience environnementale. L’expertise développée par les Jardins de Métis et par Mme Rosetta Elkin permettront d’aménager un espace vivant et intégré qui enseignera aux gens qui s’y rendront qu’ils peuvent agir dans l’aménagement côtier et contribuer à être des acteurs de cette résilience », a ajouté Jean-François Fortin, maire de Sainte-Flavie

« Tout comme Sainte-Flavie et ses citoyens, les Jardins de Métis ont été très affectés par les grandes marées de 2010, ayant perdu une partie de ses aménagements à l’embouchure de la rivière Mitis et récolté des tonnes de débris. C’est pourquoi en 2011, notre organisme a initié le projet de pépinière du littoral afin de produire des plantes indigènes de bord de mer, une réponse verte et écologique au problème de l’érosion côtière. Pour ce jardin de la mer, nous faisons appel aux talents de l’architecte paysagiste montréalaise, Rosetta Elkin, pour proposer un aménagement à l’entrée ouest de Sainte-Flavie et aux portes de la Gaspésie. Se servant de matériaux recyclés et de plantes indigènes, ce jardin est un projet pilote qui pourra inspirer de futurs aménagements de bord de mer, et est rendu possible grâce à la contribution de 30 000 $ du Fonds de solidarité FTQ, de même que d’une autre de 10 000 $ de Telus », a poursuivi Alexander Reford, directeur des Jardins de Métis. 

« Les berges du fleuve sont au cœur du passé et de l’avenir de l’industrie récréotouristique du Bas-Saint-Laurent. Ce don appuiera ainsi un secteur clé de notre économie et illustre bien l’engagement du Fonds pour la vitalité socio-économique du Bas-Saint-Laurent, 25 ans après la création des Fonds régionaux de solidarité FTQ », a conclu David Lord, vice-président des Fonds régionaux de solidarité FTQ pour le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine.

 

À propos du Fonds de solidarité FTQ

Le Fonds de solidarité FTQ s'investit pour une meilleure société grâce à l'épargne de ses 734 580 actionnaires. Au moyen de ses investissements en capital de développement et capital de risque, le Fonds cherche notamment à contribuer à la transition vers une économie plus verte, un monde du travail centré sur l'humain, et une société en meilleure santé. Il offre aux entreprises du financement non garanti et de l'accompagnement stratégique. Avec un actif net de 18,3 milliards de dollars au 30 novembre 2021, le Fonds appuyait plus de 3 400 entreprises partenaires et plus de 247 000 emplois.

 

- 30 -