Communiqué de presse

Le Fonds de solidarité FTQ amorce son plan pour une transition énergétique respectueuse des travailleurs

Le Fonds de solidarité FTQ s’est retiré du secteur du charbon



Faits saillants

- 10 entreprises qui disposent de réserves de charbon servant à la production d’énergie sont maintenant sur la liste des titres exclus du Fonds.

- Le Fonds a adhéré au CDP (Carbon Disclosure Project).

- Ces mesures s’ajoutent notamment à des investissements du Fonds qui favorisent la transition énergétique.

- La compagnie électrique Lion (autobus scolaires électriques)

- XPNDCROISSANCE (taxis électriques TÉO)

- Enerkem (biocarburants fabriqués à partir de déchets)

- L’acquisition par le Fonds de 22,9 M$ en obligations vertes du gouvernement du Québec



Montréal, le 30 septembre 2017 – Lors de l’assemblée générale annuelle des actionnaires tenue aujourd’hui à Montréal, le Fonds de solidarité FTQ a annoncé de nouvelles mesures pour favoriser une transition énergétique respectueuse des travailleurs. Le Rapport annuel et de développement durable 2017 a également été déposé lors de la rencontre.



Dans un premier temps, le Fonds s’est départi de ses placements dans des entreprises qui disposent de réserves de charbon servant à la production d’énergie. Le Fonds a également ajouté ces entreprises à sa liste de titres exclus.



Le Fonds a également adhéré au CDP, anciennement le Carbon Disclosure Project. L’OBNL créé en 2002 et les signataires incitent les entreprises publiques à inventorier et réduire leurs émissions de GES. Aujourd’hui, plus de 800 investisseurs institutionnels sont signataires du CDP, représentant des actifs sous gestion de 100 000 milliards de dollars.



Finalement, le comité de développement durable du Fonds se penchera sur d’autres mesures à proposer en matière de transition énergétique. En tant qu’investisseur socialement responsable soucieux du développement durable, le Fonds veut participer au nécessaire effort afin que le Québec et le Canada fassent leur part pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris en matière de changements climatiques.



Rappelons que le Fonds de solidarité FTQ a récemment annoncé que sa société de gestion forestière Solifor a participé à la vente de 140 000 tonnes de crédits carbone. Le Fonds utilise également les services de SHARE (Shareholder Association for Research and Education), un organisme canadien qui vise à augmenter les pratiques d’investissement responsable au sein des entreprises publiques.  





Citation



« Le Fonds, par sa mission et son approche d’investissement soucieux du développement durable, pose tous les jours des gestes importants pour construire une économie socialement responsable et durable. Nous continuerons à travailler dans cet esprit, avec pour objectif de stimuler le développement d’une économie dynamique, prospère et pleine de vies. »

Gaétan Morin, président et chef de la direction, Fonds de solidarité FTQ





À propos du Fonds de solidarité FTQ

Le Fonds de solidarité FTQ est un fonds d’investissement en capital de développement qui fait appel à l’épargne des Québécois. Avec un actif net de 13,1 milliards de dollars au 31 mai 2017, le Fonds contribue à la création et au maintien de 186 440 emplois. Le Fonds est partenaire de plus de 2 700 entreprises et compte 645 664 actionnaires-épargnants.



- 30 -





Information pour les journalistes seulement :

Patrick McQuilken

Conseiller principal aux relations de presse et aux communications

Fonds de solidarité FTQ

Téléphone : 514 850-4835

Cellulaire : 514 703-5587

Courriel : pmcquilken@fondsftq.com