Communiqué de presse

Gaétan Morin annonce son intention de prendre sa retraite du Fonds de solidarité FTQ

Janie C. Béïque deviendra la première femme à occuper le poste de présidente et cheffe de la direction du Fonds

 

Montréal, le 21 janvier 2021 – Après presque sept ans au poste de président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ, Gaétan Morin a annoncé aujourd’hui son intention de prendre sa retraite le 31 mars prochain.

C’est Janie C. Béïque, l’actuelle première vice-présidente aux investissements du Fonds, qui assurera la relève à compter du 1er avril.

« En 2014, lors de la nomination de Gaétan, nous avions souligné son parcours de gestionnaire rassembleur et intègre, sa grande connaissance du métier d’investisseur et sa passion pour le développement économique du Québec. C’est ce que Gaétan a incarné tout au long de son mandat qui est couronné de succès et d’accomplissements pour le Fonds », a déclaré M. Claude Séguin, président du conseil d’administration.

« Avec l’équipe de direction et tous les employés, Gaétan a mené de main de maître des travaux importants qui ont permis au Fonds de moderniser ses stratégies d’investissement et de mettre en place une approche renouvelée d’accompagnement de ses actionnaires-épargnants avec, notamment, la création de FlexiFonds qui offre des produits financiers complétant le produit plus traditionnel d’épargne-retraite au Fonds. Ainsi, au cours de son mandat, l’actif net du Fonds est passé de 10 milliards à près de 16 milliards de dollars, le nombre d’actionnaires de près de 615 000 à plus de 700 000, et la cadence annuelle d’investissement à impacts québécois a doublé pour atteindre 1,2 milliard de dollars. Il a puissamment contribué à rendre les Québécois fiers du Fonds de solidarité FTQ », a poursuivi M. Séguin.

« Aujourd’hui, j’annonce mon départ avec sérénité. Au cours des dernières années, le Fonds a accéléré son développement et s’est bien positionné pour accompagner le Québec dans son développement futur. De telles performances ne sont jamais l’affaire d’une seule personne. Aussi, je tiens à remercier non seulement le conseil d’administration du Fonds et ses deux présidents successifs qui m’ont fait confiance, MM. Robert Parizeau et Claude Séguin, mais surtout mes collègues de la direction et l’ensemble des employés du Fonds et de son grand réseau d’investissement, de même que nos responsables locaux, pour leur confiance et leur soutien, pour leur intelligence stratégique et leur volonté au quotidien de servir nos épargnants et de soutenir les entreprises d’ici et leurs travailleurs », a tenu à souligner Gaétan Morin.

« Janie est pour nous un choix naturel et stratégique. C’est une gestionnaire accomplie, qui a occupé des postes importants au fil de sa carrière de plus de 20 ans au Fonds, dont celui de leader de l’ensemble du groupe des investissements en tant que première vice-présidente depuis 2018. Dynamique et stratégique, Janie a fait preuve de vision et d’un engagement sans faille au cours de sa carrière au Fonds, notamment en restructurant le secteur investissement afin qu’il réponde encore davantage à la mission de créer des impacts significatifs durables dans l’économie québécoise. Elle incarne parfaitement les valeurs fondamentales qui caractérisent le Fonds de solidarité FTQ », a conclu M. Séguin, au terme de la réunion du conseil d’administration qui s’est tenue plus tôt aujourd’hui, et qui a unanimement entériné la recommandation du comité de ressources humaines du Fonds.

« Je remercie le conseil d’administration pour sa confiance. Les enjeux auxquels nos sociétés font face sont importants et ont été accentués par la pandémie. Les impacts sur les humains et sur les entreprises de l’arrivée constante de nouvelles technologies, de la concurrence mondiale et des enjeux environnementaux, nécessitent que nous fassions une transition technologique et environnementale, de façon juste – en plaçant l’être humain au cœur de nos décisions. Le Fonds est un outil unique qui investit de façon rentable l’épargne des gens d’ici dans l’économie d’ici. Le Fonds a non seulement des capitaux à investir, mais également un réseau, des actifs, des projets et des compétences à mettre à contribution pour faire une différence significative dans ces transitions. Avec l’ensemble de nos employés, j’ai la volonté d’augmenter notre impact dans la société, par nos investissements, par notre implication. Avec nos épargnants, nos responsables locaux, nos entreprises partenaires, la communauté d’affaires et les gouvernements, le Fonds va encore mieux s’investir pour une meilleure société », a déclaré Janie C. Béïque.

Notes biographiques – Janie C. Béïque

Mme Béïque s’est jointe au Fonds de solidarité FTQ en 2000 en tant que vice-présidente aux Affaires juridiques et secrétaire corporative. En 2008, elle s’est jointe au secteur des investissements, d’abord à titre de vice-présidente principale aux investissements - Nouvelle économie, et par la suite à titre de vice-présidente principale aux investissements - Ressources naturelles, industries, divertissement et biens de consommation. En 2017, elle a été promue cheffe des investissements et des initiatives stratégiques investissements, devenant ainsi responsable de gérer non seulement toutes les opérations de ce secteur, mais aussi de définir et mettre en œuvre les orientations stratégiques du Fonds en matière d’investissement. Un an après, en 2018, elle devenait première vice-présidente aux investissements.

Titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal, Mme Béïque est membre du Barreau du Québec depuis 1991. En 2005, elle a été choisie par le magazine L’Expert comme l’une des 40 meilleurs conseillers juridiques d’entreprises au Canada âgés de moins de 40 ans et, en 2014, elle a remporté un prix ZSA dans la catégorie « Accomplissement et stratégie d’affaires ». Elle est membre de l’Institut des administrateurs de société depuis 2012 et a complété en 2015 un MBA exécutif des universités Georgetown aux États-Unis et ESADE. En 2016 et 2018, elle a été nommée « Leader en innovation » par le gouvernement du Canada. Elle a ainsi été appelée à animer des tables rondes au Québec et dans les provinces maritimes qui ont permis au gouvernement fédéral d’élaborer des stratégies en matière d’appui à l’innovation.

Le mandat de Mme Béïque est de cinq ans, renouvelable, tel que stipulé dans la Loi constituant le Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (F.T.Q.).

À propos du Fonds de solidarité FTQ

Le Fonds de solidarité FTQ s’investit pour une meilleure société grâce à l’épargne de ses plus de 700 000 actionnaires. Au moyen de ses investissements en capital de développement et capital de risque, le Fonds cherche notamment à contribuer à la transition vers une économie plus verte, un monde du travail centré sur l'humain, et une société en meilleure santé. Il offre aux entreprises du financement non garanti et de l’accompagnement stratégique. Avec un actif net de 15,6 milliards de dollars au 30 novembre 2020, le Fonds appuyait plus de 3 300 entreprises partenaires et plus de 220 000 emplois. Pour en savoir plus, visitez le fondsftq.com.

 

- 30 -