Communiqué de presse

Le secteur financier s’allie au Groupe Export pour soutenir les exportations agroalimentaires

Sainte-Julie, 21 octobre 2020 – Le Groupe Export agroalimentaire Québec-Canada est heureux d’annoncer le lancement de ZENITH, son nouveau programme d’accompagnement personnalisé et de diversification des exportations. Fièrement propulsé par la Banque Nationale, FAC et le Fonds de solidarité FTQ et rendu possible grâce à la participation financière d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et du MAPAQ, ce programme se veut une nouvelle approche terrain d’internationalisation conçue sur mesure pour l’entreprise.

Un processus d’internationalisation clé en main en quatre phases

À travers ZENITH, plusieurs forces vives de l’industrie agroalimentaire québécoise et canadienne s’allient pour supporter le Groupe Export dans l’implantation de solutions structurantes pour permettre le développement de ses membres à l’international, malgré la pandémie qui réduit les possibilités de rencontres et de développement à l’étranger.

Solution clé en main basée sur une démarche d’analyse précise combinée à une méthodologie éprouvée, le programme ZENITH se découpe en quatre phases et permet de valider le potentiel d’une entreprise sur un marché, tout en la supportant dans l’ajustement de sa stratégie de développement commerciale.

Phase 1 | Portrait de marché

À travers une information de qualité, le portrait de marché permet à l’entreprise de peaufiner son plan à l’exportation, de démystifier le fonctionnement du marché et d’évaluer rapidement son potentiel sur celui-ci.

Phase 2 | Étude de marché spécifique

L’étude de marché spécifique se concentre sur l’évaluation directe du potentiel des produits de l’entreprise sur un marché spécifique et l’identification précise des opportunités et menaces, des conditions d’accès au marché, de l’état de la concurrence et plus encore.

Phase 3 | Stratégie de développement sur le marché

Cette stratégie constitue une validation de l’offre de produit sur le terrain et permet la modélisation du « prix rendu pays » ainsi que la production d’un plan d’implantation opérationnel et d’une stratégie de développement commerciale enrichie.

Phase 4 | Recherche et rencontre de partenaires

La dernière étape consiste en la mise en œuvre de la stratégie à travers la qualification de partenaires potentiels rigoureusement sélectionnés pour l’entreprise, la préparation des axes de négociation et l’accompagnement aux rencontres.

 

Des interventions continues pour un secteur fort

L’approche proposée par le Groupe Export dans le cadre du programme ZENITH se veut une initiative de développement d’affaires à partir du Québec, qui revêt une pertinence accrue dans le contexte actuel, mais également une occasion de diversifier les marchés des entreprises exportatrices québécoises.  « Pandémie ou non, les exportations à l’étranger doivent perdurer et, pour moi, il ne fait aucun doute que l’exportation joue un rôle important dans la croissance et la solidité financière des entreprises. Le déterminant qui dicte la tangente des ventes présentement semble être la diversification des vecteurs de commercialisation. Que ce soit détail versus restauration, local versus exportation, il ressort que, lorsque possible, une diversification accrue du porte-folio de ventes peut permettre d’amortir le choc en cas de situation exceptionnelle, fait remarquer Martin Lavoie, président-directeur général du Groupe Export. Et nous sommes ravis de l’implication de trois grands joueurs du secteur financier qui démontre clairement la pertinence du programme pour créer des retombées intéressantes sur notre économie », poursuit-il.

« L’approche terrain évolutive présentée par le Groupe Export nous a tout de suite plu. Elle assure la continuité des initiatives à l’étranger en temps de pandémie, tout en permettant de minimiser les erreurs et de réduire les risques et les dépenses, assurant ainsi un meilleur retour sur investissement », souligne Christian Ostiguy, vice-président délégué, Secteur Entreprises et Agro-Industrie à la Banque Nationale. 

Pour FAC, partenaire de longue date du Groupe Export, il était également tout naturel de s’impliquer dans ce nouveau projet. « FAC a pour mandat, avant tout, d’appuyer les entreprises et de les accompagner dans leur développement à plusieurs niveaux et à tous les stades et étapes de la vie de l’entreprise. On dit souvent chez nous que nous sommes là, beau temps, mauvais temps. Il allait donc tout à fait de soi que nous nous impliquions dans ce nouveau programme innovant », mentionne Louis Turcotte, directeur supérieur, Financement corporatif et commercial chez FAC.

Ce projet semblait également tomber à point nommé du côté du Fonds de solidarité FTQ. « Lors d’un exercice de planification stratégique du Fonds en agroalimentaire, un plan à l’exportation structuré et un réseau d’affaires sur place ont été identifiés comme les principaux enjeux des PME exportatrices. Le programme ZENITH du Groupe Export répond à ces besoins bien réels des entreprises. Nous sommes ravis de notre implication dans ce projet porteur pour l’agroalimentaire du Québec », renchérit Benoit Tétrault, directeur des investissements, Agroalimentaire et santé au Fonds. 

 

Une incursion sur trois marchés d’intérêt

Pour la première année du programme, l’œil du Groupe Export sera tourné vers trois marchés prometteurs que sont les États-Unis, la France et la Chine. Trois cohortes d’entreprises verront donc le jour et seront accompagnées par les experts chevronnés d’Altios, bureau-conseil en accompagnement à l’international, dont la présence dans 22 pays et le réseau mondial d’experts et de partenaires renforcent le développement de relations fortes sur les marchés les plus dynamiques.

« La notion de présence sur le terrain a été capitale dans notre volonté de nous associer à Altios pour ces premières cohortes, explique Martin Lavoie. En combinant les forces de nos partenaires aux nôtres, nous créons une synergie sans précédent afin de propulser les entreprises exportatrices agroalimentaires québécoises encore plus loin dans leurs démarches. En dirigeant les entreprises vers des cohortes dans des marchés au potentiel ciblés, nous voulons assumer notre rôle de leader dans la diversification des exportations en visant éventuellement des marchés moins traditionnels. »

 

À propos du Groupe Export agroalimentaire Québec-Canada

Avec plus de 500 membres, le Groupe Export agroalimentaire Québec–Canada est la plus importante association d’exportateurs de produits agroalimentaires au Canada.  Créée en 1990, l’Association a, au fil des ans, développé plusieurs services et initié des centaines d’activités pour faciliter l’accès des marchés hors Québec et internationaux aux exportateurs agroalimentaires du Québec. Le Groupe Export est également l’instigateur des Prix Alizés et de la Soirée des Alizés, tenue en marge de SIAL Canada, dont l’organisme est actionnaire. Lien privilégié entre les exportateurs et les marchés, trait d’union essentiel entre le secteur public et l’industrie, l’Association travaille quotidiennement à accroître la présence des produits du Québec partout dans le monde.

 

- 30 -