Communiqué de presse

Sept partenaires accordent collectivement des prêts totalisant 12,3 millions $ à la Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i)

Le premier groupe de presse coopératif au Québec est appuyé par Investissement Québec,

 la Caisse d’économie solidaire Desjardins, Desjardins Capital, Fondaction, le Fonds de solidarité FTQ, la Fiducie du Chantier de l’économie sociale et le Réseau d’investissement social du Québec (RISQ)

 

Montréal, le 4 mars 2020 – Avec les partenariats financiers annoncés aujourd’hui, une étape déterminante est franchie pour maintenir l’accès à une information diversifiée et de qualité reflétant la réalité des régions. À partir de maintenant, CN2i et les coopératives formées pour relancer La Tribune, La Voix de l’Est, Le Droit, Le Nouvelliste, Le Quotidien et Le Soleil peuvent concentrer leurs efforts à développer un groupe de presse coopératif innovant et s’appuyant sur quelque 350 employés copropriétaires de leur média.

Les partenaires financiers institutionnels saluent l’effort concerté de l’ensemble des partenaires et la collaboration soutenue de CN2i tout au long de la validation de son plan d’affaires au cours des derniers mois.

« Le modèle coopératif a maintes fois démontré ses forces sur les plans économique et social. Les coopératives font notamment preuve d’une plus grande pérennité que les entreprises fondées sur un modèle d’affaires dit traditionnel. Leur engagement dans la communauté génère également des retombées importantes pour la vitalité de nos régions. Je salue donc la création de CN2i et la mobilisation de ses partenaires en faveur de la diversité médiatique au Québec », a souligné le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Pierre Fitzgibbon. 

« Investissement Québec est fier de contribuer à la mise en place de la Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i) qui devient le premier grand groupe de presse de nature coopérative au Québec. Aux côtés de ses partenaires, la Société participe ainsi au maintien d’une saine diversité des sources d’information au Québec, essentielle à notre démocratie », a soutenu Guy LeBlanc, président-directeur général d’Investissement Québec.

« La Caisse d’économie solidaire tient à saluer le courage des travailleurs de l’information. Elle est fière d’avoir contribué avec ceux-ci à la transformation de médias privés en modèle coopératif. Ce faisant, elle joue son rôle de soutien financier pour une société démocratique et pour la justice sociale », souligne Marc Picard, directeur général de la Caisse d’économie solidaire Desjardins.

« Il existe un large consensus à l’effet que les six quotidiens régionaux jouent un rôle essentiel dans la vie démocratique, économique et culturelle des collectivités, indique Luc Ménard, chef de l’exploitation de Desjardins Capital. C’est pourquoi les lecteurs, les annonceurs et les communautés sont conviés à contribuer financièrement à la pérennité de ces médias, notamment au moyen d’abonnements numériques et de placements publicitaires. »

« La démocratie est essentielle au bien commun. La défendre implique de soutenir l’accès à une information diversifiée et de qualité pour les Québécois, gage d’une meilleure justice sociale et de l’épanouissement des personnes. C’est le sens de notre investissement dans CN2i, rappelle Stéphan Morency, chef de l’investissement de Fondaction. Cette approche coopérative innovante, qui favorise un modèle économique pérenne, contribuera à la vitalité des communautés dans plusieurs régions du Québec. »

« Tous les travailleurs qui ont contribué à la publication des médias de CN2i au cours des derniers mois peuvent être fiers du chemin parcouru. Leur dévouement fait partie des conditions de réussite de la relance au cours des prochaines années, tout comme le nécessaire virage numérique et l’adhésion populaire des collectivités concernées », dit Janie Béïque, première vice-présidente aux investissements du Fonds de solidarité FTQ.

« C’est la volonté de défendre le droit à une information régionale de qualité, pivot de la démocratie citoyenne, qui est au cœur de la décision de la Fiducie du Chantier de l’économie sociale et du RISQ d’investir dans la mise en place de ces coopératives », souligne Jacques Charest, directeur général de la Fiducie du Chantier de l’économie sociale. 

À propos d’Investissement Québec

Investissement Québec a pour mission de participer activement au développement économique du Québec en stimulant l’innovation dans les entreprises, l’entrepreneuriat ainsi que la croissance de l’investissement et des exportations dans toutes les régions du Québec. La Société offre aux entreprises et aux entrepreneurs des services d’accompagnement, notamment technologiques, ainsi que des solutions financières adaptées et des investissements. À travers sa division Investissement Québec International, la Société est responsable d’appuyer les entreprises en matière d’exportation et assure la conduite de la prospection des investissements étrangers.

À propos de la Caisse d’économie solidaire Desjardins

En 50 ans d’expérience, la Caisse d’économie solidaire Desjardins est devenue la coopérative des entreprises collectives, des mouvements sociaux et des citoyens engagés pour une économie sociale et durable. Elle compte plus de 3 000 entreprises collectives membres, dont le tiers des coopératives non financières du Québec, des syndicats et des OBNL. Au 31 décembre 2019, elle investissait 600 M$ dans l’économie sociale du Québec et disposait d’un actif de plus 1G $.

À propos de Desjardins Capital

Fort d’une expertise de près de 45 ans, Desjardins Capital a pour mission de valoriser, accompagner et garder les PME au Québec. Avec des actifs sous gestion de 2,6 milliards de dollars en date du 31 décembre 2019, Desjardins Capital participe à la pérennité d’environ 530 entreprises, coopératives et fonds évoluant dans divers secteurs d’activité et issus de toutes les régions du Québec. En plus de contribuer à maintenir et créer plus de 80 000 emplois, cette composante du Mouvement Desjardins offre aux entrepreneurs un accès à un large réseau d’affaires permettant d’appuyer la croissance de leurs entreprises. Pour plus de renseignements, visitez notre site Web ou consultez notre page LinkedIn.

À propos de Fondaction

Fondaction se distingue par ses investissements qui visent à soutenir, à promouvoir et à encourager le développement durable. Il gère un actif de 2,4 milliards de dollars provenant de l’épargne-retraite recueillie auprès de plus de 175 000 actionnaires. Fondaction appuie le développement de plus de 1 200 PME, parmi lesquelles on retrouve plusieurs entreprises d’économie sociale. Fondaction participe au maintien et à la création d’emplois, à la réduction des inégalités et à la lutte contre les changements climatiques. Entre 2015 et 2018, Fondaction a réduit de 51 % l’empreinte carbone de ses placements sur les marchés boursiers. Pour plus d’informations, consultez fondaction.com ou notre page LinkedIn.

À propos du Fonds de solidarité FTQ

Le Fonds de solidarité́ FTQ est un fonds d’investissement en capital de développement qui fait appel à l’épargne des Québécois. Avec un actif net de 16,7 milliards de dollars au 30 novembre 2019, le Fonds appuie plus de 215 000 emplois. Le Fonds est partenaire plus de 3 100 entreprises et compte aujourd’hui plus de 700 000 actionnaires-épargnants.

À propos de la Fiducie du Chantier de l’économie sociale 

La Fiducie du Chantier offre du capital patient sans exigence de remboursement de capital avant 15 ans. Ce capital patient permet de soutenir les opérations des entreprises et d’appuyer des investissements immobiliers. À ce jour, la Fiducie du Chantier de l'économie sociale a autorisé des investissements de plus de 70 M$ dans les entreprises d’économie sociale au Québec, ce qui a permis des investissements totaux de plus de 525 M$, mais plus important encore, la consolidation et la création de plus de 4 416 emplois et 882 postes d’insertion sociale.

À propos du Réseau d’investissement social du Québec

Le Réseau d’investissement social du Québec (RISQ) a été créé en 1997 afin de répondre à un besoin criant de mettre à disposition des outils financiers mieux adaptés pour les entreprises d’économie sociale. Dans ce même esprit, il a toujours mis la collaboration et le développement de partenariat au centre de ses actions. Ce fonds de capital de risque contribue ainsi, grâce à son expertise, à l’essor des entreprises d’économie sociale du Québec en offrant des outils financiers accessibles, adaptés à leurs particularités et aux différentes phases de leur développement.

 

- 30 -