Communiqué de presse

Le Fonds de solidarité FTQ parmi les premiers signataires d’une déclaration internationale pour une transition énergétique juste

Plus de 100 investisseurs avec plus de 5 000 milliards $ US en actifs appuient l’initiative du London School of Economic et du Harvard Kennedy School

Montréal, le 7 décembre 2018 – Alors que se déroule en Pologne la 24e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP24), le Fonds de solidarité FTQ devient un des premiers signataires d’une déclaration internationale pour une transition énergétique juste.

L’initiative du London School of Economics (LSE) et du Harvard Kennedy School regroupe plus de 100 investisseurs ayant des actifs totaux de 5 000 milliards de dollars américains. Cette initiative a été supporté par les Principles for Responsible Investment (PRI) de l’ONU. Mario Tremblay, vice-président aux Affaires publiques et corporatives du Fonds de solidarité FTQ, est le seul représentant canadien sur le comité consultatif qui a contribué à un guide à l’intention des investisseurs et à la déclaration.

« La transition énergétique offre un grand potentiel de croissance économique, mais elle peut également être un risque d’injustice sociale si elle n’était pas préparée adéquatement. Pour être ‟juste”, la transition énergétique doit permettre aux travailleurs, communautés et entreprises touchés de s’adapter aux nouvelles réalités que ces grands changements provoqueront. Le Fonds est là pour accompagner, investir et assurer un leadership et soutenir le Québec dans cette transition vers une économie sans pétrole », a déclaré M. Tremblay, qui assistera à COP24 au cours des prochains jours en tant que membre de la délégation organisée par le gouvernement du Québec.

En septembre dernier, le Fonds annonçait de nouvelles mesures dans le cadre de son plan pour une transition énergétique juste pour tous. Le Fonds s’engageait alors à réduire de 25 % l’empreinte carbone de ses investissements publics d’ici 2025. La cible pour ses investissements privés sera annoncée en 2019. Le Fonds annonçait la création prochaine d’un programme de compensation carbone volontaire pour les entreprises québécoises par le biais de sa filiale forestière Solifor.

Rappelons qu’en septembre 2017, le Fonds annonçait s’être départi de tous ses investissements dans le secteur du charbon aux fins de production d’énergie.

Pour en savoir plus sur le plan pour une transition énergétique juste du Fonds de solidarité FTQ, consultez le dépliant ou visitez le site Web.

Pour consulter le Guide à l’intention des investisseurs est disponible et la déclaration, visitez le site des Principles for Responsable Investment de l’ONU (en anglais).

Le communiqué de presse international, émis aujourd’hui dans le cadre de la COP24, est disponible ici.

À propos du Fonds de solidarité FTQ

Le Fonds de solidarité FTQ est un fonds d’investissement en capital de développement qui fait appel à l’épargne des Québécoises et des Québécois. Avec un actif net de 14,3 milliards de dollars au 31 mai 2018, le Fonds contribue à la création et au maintien de 194 746 emplois. Le Fonds est partenaire de 2 839 entreprises et compte 667 417 actionnaires-épargnants.

 

- 30 -