• Calculez vos coûts réels
  • Crédits d'impôts additionnels
  • Investissements au Qc.
  • Mythe ou réalité
  • reer

    Entre un REER ordinaire et
    le REER du Fonds,
    il y a toute une différence.

    Glissez pour la découvrir.

    reer

    30 % d’économies d’impôt
    de plus qu’avec un REER ordinaire,
    c’est tentant.

Faites le calcul de votre plus 30 pourcent.

Pourquoi choisir le REER du Fonds ?

Faites le calcul

Combien faut-il déposer par


pour accumuler par an avec le REER du Fonds ?

Revenu imposable par an

16 000 $ à 41 494 $
Faites le calcul par paie, vous verrez à quel point vos versements seront petits.
 

Montant investi

__,__$ /paie

Coût réel

__,__$ /paie

Déductions REER
__,__$
Crédit d'impôt du Fonds
__,__$

Total des avantages fiscaux : __,__$

plus30%
d’économies d’impôt

D’où viennent ces 30 % d’économies supplémentaires ?

Quand vous investissez dans un REER du Fonds, votre argent sert en grande partie à soutenir des PME québécoises. Puisque les gouvernements provincial et fédéral reconnaissent votre contribution au développement économique du Québec, ils vous accordent chacun un crédit d’impôt supplémentaire de 15 %, pour un total de 30 %.

Ces 30 % d’économies d’impôt s’additionnent aux avantages fiscaux auxquels vous avez déjà droit en cotisant à un REER.

Économies d’impôt avec un REER de 1 000

REER ordinaire

REER du Fonds

Basé sur un taux d’imposition de 28.5%

Faire tourner l’économie d’ici

pin
78

entreprises soutenues par le Fonds

Les raisons de choisir le REER du Fonds sont nombreuses.

  1. 1.Le Fonds contribue à la croissance économique du Québec en investissant dans plus de 2 395 PME d’ici, dont certaines près de chez vous.
  2. 2.Le Fonds offre aux entreprises qui le souhaitent une formation économique.
  3. 3.Il travaille aussi à créer et à sauvegarder des dizaines de milliers d’emplois.
  4. 4.Son actif de 9,3 milliards de dollars en fait un partenaire solide et un acteur incontournable de notre économie.

Capsules
«  Votre argent travaille »

Cette série présente différents épargnants du Fonds allant à la rencontre d’une entreprise
dans laquelle ils ont investi indirectement avec un REER du Fonds.

  • Casavant et frère

    Saint-Hyacinthe

Vidéo(s)

Il y en a qui disent que...

Le Fonds est devenu
trop gros.

La taille du Fonds reflète bien la confiance que lui ont accordée les épargnants du Québec et est un excellent indicateur de sa réussite au chapitre de la promotion de l’épargne-retraite auprès de la classe moyenne québécoise. Sa taille lui permet aussi de supporter des fleurons du Québec tout en continuant d'être axé sur les PME (près de 80 % de ses partenaires actuels ont moins de 100 employés).

Le Fonds crée peu d'emplois.

Plus de 500 000 emplois ont été créés ou maintenus grâce au Fonds depuis 22 ans. En d’autres termes, il y a fort à parier que vous connaissez au moins une personne dont l’emploi est financé par le Fonds.

Les rendements du Fonds sont peu performants.

L’actif net du Fonds de solidarité FTQ repose sur des actifs concrets et diversifiés, qui ont permis dix semestres positifs consécutifs au cours des dernières années. Le rendement annuel sur 3 ans (sans le crédit d’impôt) a été de 5,5 % au 31 mai 2013. En tenant compte des crédits d’impôt, un actionnaire qui aurait investi le même montant chaque année aurait obtenu un rendement composé annuel de 13,9 % en sept ans.

Le Fonds investit seulement 11 % de son actif au Québec.

Sur un actif net de 9,3 milliards, le Fonds a, au 31 mai 2013, déjà investi 6,1 milliards dans des entreprises québécoises. C’est donc plutôt 66 % de son actif.

Le crédit d'impôt profite juste aux riches.

Tout le monde peut contribuer au REER du Fonds et ainsi profiter de son crédit d’impôt supplémentaire. D’ailleurs, 36 % de nos 615 000 actionnaires, principalement issus de la classe moyenne, ont pu cotiser pour la première fois à un REER grâce au Fonds.

Mon argent est «  gelé » jusqu’à mes 65 ans.

L’argent investi dans un REER est par définition placé pour être utilisé au moment de la retraite. Il existe toutefois 22 situations particulières pour lesquelles vous pouvez utiliser l’argent que vous avez placé dans votre REER, par exemple : l’achat d’une maison, le retour aux études ou le démarrage d’une entreprise.

Faites le calcul et vous
pourriez gagner gros !

Participez
Retour Haut