Communiqué de presse

Cycle Capital annonce la clôture initiale de son nouveau fonds à 109 M$

Le fonds investira dans les entreprises de technologies propres innovantes en phase de croissance et de commercialisation

Montréal et Toronto, Lundi 11 février 2019 – Cycle Capital, la plus importante plateforme de capital de risque en technologies propres au Canada, a annoncé aujourd’hui la clôture initiale de son nouveau fonds, Fonds Cycle Capital IV, S.E.C. La fondatrice et associée directeure de Cycle Capital, Andrée-Lise Méthot, en a fait l’annonce en présence du ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, Pierre Fitzgibbon, et des commanditaires du fonds.

Le gouvernement du Québec investit 50 M$ dans le fonds à travers son intermédiaire, Investissement Québec. Les autres investisseurs sont Teralys Capital, Fonds de solidarité FTQ, Fondaction, Suez, Hydro-Québec, Innergex, la Fondation McConnell, Rio Tinto, la coopérative financière Vancity, la Fondation familiale Trottier, plusieurs investisseurs privés ainsi que les gestionnaires de Cycle Capital.

Le Fonds Cycle Capital IV cible les entreprises de technologies propres innovantes en croissance issues des secteurs suivants : le stockage et l’efficacité énergétique, la chimie verte, la mobilité durable et les technologies de la ville intelligente, l’Internet des Objets, les données massives, l’intelligence artificielle et l’agrotechnologie durable. Il investira à travers l’Amérique du Nord tout en consacrant une part significative de ses investissements au Canada.

« L’industrie de l’environnement et des technologies propres occupe une place significative dans l’économie québécoise. En participant à la capitalisation du Fonds Cycle Capital IV, le gouvernement démontre qu’il est engagé dans une démarche visant à rendre le Québec plus performant, plus innovant et plus vert. Cette participation financière favorisera la croissance des entreprises québécoises ainsi que la commercialisation des innovations d’ici, et ce, dans un environnement sain », mentionne le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.

« En tant que partenaire stratégique de longue date de Cycle Capital, Rio Tinto est heureux de renouveler son soutien à ce fonds. Il s’agit pour nous de l'une des nombreuses façons pour Rio Tinto d’encourager le développement de technologies propres, l'innovation et inciter une économie circulaire. Elysis, co-entreprise créée en partenariat avec Alcoa vise à commercialiser un procédé de fusion d’aluminium sans carbone, est un exemple du type de technologie de rupture que nous espérons voir favoriser par ce fonds », a déclaré Gervais Jacques, directeur exécutif Rio Tinto Aluminium Opérations Atlantique.

« La santé de la planète exige des solutions audacieuses et des technologies novatrices. Le Fonds Cycle Capital IV introduit des technologies d’énergie propre sur le marché, ce qui fait avancer l’économie canadienne et nous permet d’aller vers un avenir faible en carbone. Nous sommes reconnaissants pour le leadership de Cycle Capital dans ce secteur et heureux d’investir dans ce fonds », explique Stephen Huddart, président-directeur général de la Fondation McConnell.

« Ce fonds porte la plateforme d’investissement de Cycle Capital à près d’un demi-milliard de dollars sous gestion. Il permettra d’amener encore plus d’entrepreneurs talentueux à collaborer avec des entreprises industrielles reconnues et de soutenir la mise en marché de solutions propres tout en offrant d’excellents rendements financiers, affirme la fondatrice et associée directeure de Cycle Capital, Andrée-Lise Méthot. L’équipe de Cycle Capital est extrêmement reconnaissance du soutien offert par la communauté d’investissement. Issus d’une grande variété de secteurs, les industriels, investisseurs financiers et institutionnels reconnus, les family offices et investisseurs privés engagés qui se joignent à nous partagent des pratiques d’investissement exemplaires et apportent beaucoup de valeur et d’expertise. »

Le Fonds bénéficie de l’expérience de l’équipe d’investissement chevronnée de Cycle Capital et de sa présence active dans l’écosystème canadien et international des technologies propres. Il profitera également des flux d’opportunités et de la connaissance profonde des secteurs industriels qui résultent de l’expertise acquise par la firme. À ce jour, Cycle Capital a investi 200 M$ qui a permis d’attirer 1,2 G$ en équité dans les entreprises de son portefeuille.

Cycle Capital Management

Cycle Capital Management (CCM) est un investisseur d’impact et la plateforme d’investissement de capital de risque en technologies propres la plus importante au Canada avec près de 0,5 G$ sous gestion. Avec des bureaux à Montréal, Toronto et Qingdao, en Chine continentale, et une présence à New York et Seattle, CCM investit à travers l’Amérique du Nord et en Chine dans des entreprises en phase de croissance et de commercialisation qui ont développé des technologies visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à l’optimisation des ressources et des procédés. CCM est fondateur de l’Accélérateur Ecofuel et co-fondateur du Fonds Ecofuel.

CCM regroupe des professionnels de l’investissement aguerris, des conseillers stratégiques et des collaborateurs industriels qui partagent une connaissance profonde de ce secteur. La firme peut compter sur l’étroite collaboration de plusieurs groupes industriels tels que Suez, Rio Tinto, Hydro-Québec, Brookfield, Énergir, Cascades, Lonza, Aluminerie Alouette, Qingdao City Construction Investment Group et investisseurs d’impact comme la coopérative financière Vancity, la Fondation McConnell et la Fondation familiale Trottier comme partenaires stratégiques. Pour de plus amples informations sur Cycle Capital Management, consultez : cyclecapital.com.

 

- 30 -