Table des matières Accueil
notre impact économique

Étude sur les
fonds fiscalisés

La firme Deloitte a réalisé une étude qui décrit bien les activités et les performances des trois fonds fiscalisés québécois : le Fonds de solidarité FTQ, Fondaction CSN et Capital régional et coopératif Desjardins. On y explique la place de ces fonds dans la chaîne québécoise de financement des entreprises, et on souligne les performances financières et extrafinancières des fonds fiscalisés ; ces performances étant ce qui les différencie des autres fonds d’investissement.

L’un des éléments présentés dans cette étude (voir le graphique ci-dessus) démontre clairement la bonne performance du Québec en matière de capital de risque. En effet, les fonds fiscalisés que l’on retrouve au Québec, comme le Fonds de solidarité FTQ, le plus important fonds de travailleurs au Canada, permettent de mieux combler les besoins de financement des PME. Ainsi, le positionnement du Québec se compare avantageusement au troisième rang des pays membres de l’OCDE les plus actifs en capital de risque.

L’importance du Fonds de solidarité FTQ pour l’économie du Québec

Sur la base de l’étude réalisée par Deloitte, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) a publié, en mai dernier, un rapport sur le poids économique du Fonds de solidarité FTQ et de Fondaction CSN intitulé Rapport sur l’importance des fonds de travailleurs pour l’économie du Montréal métropolitain. Le président de la CCMM, Michel Leblanc, a alors affirmé que « notre économie bénéficie grandement de l’action de ces deux piliers dans notre écosystème financier ».

Nous citons à l’intérieur des pages de ce Rapport annuel et de développement durable plusieurs statistiques et des données de ce rapport.

Pour télécharger le rapport :

ccmm.qc.ca

La question de l’épargne

Ces deux analyses abordent également la question de l’épargne et démontrent le rôle incontestable joué par les fonds fiscalisés dans le développement de bonnes pratiques d’épargne individuelle, notamment pour la préparation de la retraite. « Bon nombre des actionnaires du Fonds de solidarité FTQ et de Fondaction CSN épargnent de façon plus régulière et ont tendance à diversifier leurs sources d’épargne-retraite, un comportement qu’il faut encourager compte tenu du défi démographique auquel fait présentement face le Québec en entier et du faible taux d’épargne des Québécois », explique le président de la CCMM.