FONDS de solidarité FTQ

rapport annuel et
de développement durable 2012

English
Table des matières
English

notre impact économique

une comparaison avantageuse

En février 2012, l'Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC), basé à Montréal, a rendu publics les résultats d'une étude qui démontre, notamment, l'importance des retombées économiques des crédits d'impôt accordés aux actionnaires de fonds de travailleurs par les deux paliers de gouvernement.

Les données compilées de 2005 à 2010 par Gilles L. Bourque, le chercheur responsable de l'étude, indiquent que, pour un coût de 636 millions de dollars pour chaque niveau de gouvernement, les deux fonds de travailleurs québécois (Fondaction et Fonds de solidarité FTQ) ont, en vertu de leur mission, investi 4,24 milliards de dollars directement dans les entreprises québécoises. L'étude souligne également que, en plus d'avoir des impacts positifs sur le développement des entreprises québécoises, les crédits d'impôt accordés aux actionnaires de fonds de travailleurs sont avantageux parce qu'ils contribuent à favoriser une meilleure accessibilité à l'épargne-retraite ainsi que la création, le maintien ou la sauvegarde d'emplois.

Pionniers du capital de développement

Ensemble, les deux fonds de travailleurs du Québec, qui comptent parmi les pionniers du capital de développement, ont participé activement au maintien, à la sauvegarde ou à la création de centaines de milliers

d'emplois et ont permis à près de 800 000 Québécoises et Québécois de se constituer une épargne-retraite complémentaire.

Par ailleurs, l'étude confirme (comme celle de SECOR, en 2010) que, grâce aux retombées fiscales, les gouvernements recouvrent les coûts des crédits en moins de trois ans, en moyenne. Bref, l'IRÉC confirme, une fois de plus, que les crédits d'impôt accordés aux actionnaires des fonds de travailleurs ne sont pas une dépense, mais bien un investissement, rentable pour les gouvernements comme pour les actionnaires des fonds et pour les entreprises.

www.irec.net

En ce qui concerne le Fonds de solidarité FTQ, il est important de rappeler qu'aucun autre véhicule québécois d'épargne-retraite ne permet de recueillir des sommes aussi importantes consacrées au financement des entreprises privées, qui sont le moteur de notre économie. En investissant près de la moitié de son actif net dans cette forme essentielle de financement, le Fonds se distingue nettement de l'ensemble des acteurs du secteur financier.

Aucune subvention

Les actionnaires du Fonds de solidarité FTQ reçoivent des crédits d'impôt de l'ordre de 30 % (15 % du gouvernement du Québec et 15 % du gouvernement fédéral), qui s'appliquent à une cotisation maximale annuelle de 5 000 $. Mais le Fonds lui-même ne reçoit aucune subvention de l'état.

Favoriser l'approvisionnement local

Selon sa politique d'approvisionnement en biens et services, le Fonds de solidarité FTQ privilégie d'abord les fournisseurs du Québec. Il favorise également les achats auprès de ses entreprises partenaires, québécoises ou canadiennes, dont les employés sont syndiqués. La qualité et le coût des produits, la santé financière des entreprises et leurs préoccupations sociales et environnementales, ainsi que le respect des ententes conclues sont d'autres critères qui entrent en ligne de compte dans le choix des fournisseurs.

Au cours du dernier exercice,
le Fonds a effectué 90 % de ses achats
de biens et de services auprès
de fournisseurs du Québec.

Les impacts économiques directs du Fonds

Le tableau ci-dessous présente des données financières sommaires permettant d'apprécier en un coup d'oeil l'importance des activités du Fonds de solidarité FTQ et de connaître comment le Fonds a créé et crée de la richesse pour ses parties prenantes. Ce tableau ne doit pas se substituer aux états financiers du Fonds; il vise à présenter certaines données financières identifiées par la GRI comme pertinentes dans un rapport de développement durable.

IMPACTS éCONOMIQUES
DIRECTS DU FONDS
Exercices terminés
les 31 mai

voir le tableau

Les impacts économiques de nos entreprises partenaires

Commentaire de Daniel Denis, associé et économiste, SECOR Conseil

L'importance de la contribution des entreprises partenaires du Fonds à l'économie québécoise a continué de s'accroître en 2011. En effet, leurs activités ont généré, en 2011, une valeur ajoutée au Québec estimée à 10,9 milliards de dollars. La richesse économique créée par les entreprises partenaires du Fonds a ainsi progressé de 9,6 % par rapport à 2010. Le poids des entreprises partenaires du Fonds dans l'économie québécoise s'est donc accru en 2011 puisque le taux de croissance économique du Québec dans son ensemble s'est élevé à près de 5 % pendant la même période. Cette performance supérieure s'explique à la fois par la progression des activités des entreprises déjà en portefeuille et par la hausse du nombre d'entreprises en portefeuille.

Pour montrer l'envergure de cet apport, soulignons que la valeur ajoutée totale générée par les entreprises partenaires du Fonds et son réseau équivalait en 2011 à 3,2 % du produit intérieur brut global du Québec. Par ailleurs, l'emploi total soutenu par ces entreprises a aussi augmenté de manière notable par rapport à 2010 (+6 %). Enfin, la valeur ajoutée par emploi soutenu a atteint 80 735 $ en 2011, et plus de 83 000 $ dans le cas des emplois directement offerts par les entreprises partenaires du Fonds (+4,5 %, soit plus que le taux d'inflation en 2011).

IMPACT éCONOMIQUE
POUR LE QUÉbec
au 31 décembre 2011

voir le tableau

IMPACTS DIRECTS
ET INDIRECTS
au 31 décembre 2011

voir le tableau

Le PDG du Fonds MBA de l'année 2011!

À son 31e gala annuel, le 25 novembre 2011, l'Association des MBA du Québec a rendu hommage à M. Yvon Bolduc, président-directeur général du Fonds de solidarité FTQ, en lui décernant le titre de MBA de l'année 2011 « parce qu'il a contribué, tout au long de son exemplaire carrière, de façon importante au développement économique du Québec ».

suite

Les cabinets comptables, une partie prenante qui compte!

Dans le but de mieux faire connaître sa gamme de produits et services aux entreprises, le Fonds de solidarité FTQ a organisé une série de rencontres avec des intervenants clés de ces firmes.

Ces rencontres, qui se sont déroulées, dans un premier temps, de mai à novembre 2011, avaient pour objectif d'établir ou de poursuivre un dialogue constructif avec ces intermédiaires de marché de grande importance pour les entrepreneurs et les gens d'affaires québécois. Elles nous ont permis de les informer plus adéquatement sur la mission sociale et économique du Fonds, ses partenaires, ses équipes multisectorielles, son expertise sectorielle et son vaste réseau d'investissement qui couvre tout le Québec. Ces rencontres sont des moments privilégiés qui nous ont également permis de solidifier des liens d'affaires, mais aussi de faire valoir le rôle économique du Fonds et ses impacts tant sociaux qu'économiques au Québec. Le Fonds a pour mission de soutenir les entrepreneurs québécois, et les cabinets comptables sont des alliés incontournables pour atteindre cet objectif.

Des moyens d'assurer l'avenir du secteur manufacturier

Le Fonds de solidarité FTQ a été parmi les premiers partenaires à s'associer à Deloitte, quand la firme a mis sur pied une tournée sur l'avenir du secteur manufacturier québécois. Deloitte est l'un des plus importants cabinets de services professionnels (certification, fiscalité, consultation, etc.) au Canada. La tournée a commencé en novembre 2011 et elle se poursuit en 2012 dans une dizaine de villes, partout au Québec.

Les organisateurs de la tournée visent à sensibiliser les parties prenantes à l'importance qu'a le secteur manufacturier pour le Québec et à la nécessité d'en faire une priorité. Plus concrètement, la tournée a pour but de rallier tous les acteurs économiques autour de solutions concrètes qui visent à améliorer la compétitivité de ce secteur.

Le secteur manufacturier québécois a un impact énorme sur l'économie québécoise et il crée de la richesse pour tous les Québécois, mais il évolue dans un environnement très compétitif depuis plusieurs années. En plus de faire la lumière sur la situation actuelle du secteur, Deloitte et ses partenaires souhaitent mettre en valeur ses « champions » et ainsi mobiliser l'ensemble des intervenants pour assurer la croissance et la pérennité de ce secteur essentiel.

Record d'investissements pour les fonds locaux de solidarité

L'exercice qui vient de se terminer a été une période de toute première importance pour Fonds locaux de solidarité FTQ. En effet, la société en commandite a souligné, en 2011, ses 20 ans d'existence. Plus de 200 personnes du réseau des fonds locaux de solidarité (FLS) ont été conviées les 17 et 18 novembre 2011 pour célébrer cet anniversaire. Il y a été, entre autres, question de pérennité, d'avenir et de culture entrepreneuriale.

Parallèlement à cet événement, Fonds locaux de solidarité FTQ a lancé un blogue : une plateforme d'information et d'échanges sur le capital de développement local à l'intention de ses partenaires locaux.

http://bloguefls.fondsftq.com

Mais le plus bel exploit des FLS a sans contredit été le record d'investissements qu'ils ont établi. Du 1er janvier au 31 décembre 2011, les 85 FLS ont financé 229 projets, et ce sont donc 7 millions de dollars qui ont ainsi été investis aux quatre coins du Québec. Cela porte à 86,8 millions de dollars les sommes totales investies dans 2 734 projets depuis 20 ans - des investissements qui ont permis de créer ou de maintenir plus de 25 000 emplois!

Rappelons que c'est en 1991 que le Fonds de solidarité FTQ et la Fédération québécoise des municipalités ont créé le réseau des FLS afin d'appuyer les économies locales, en collaboration avec les centres locaux de développement (CLD) et les corporations de développement économique communautaire (CDEC).

Nous leur souhaitons encore de nombreuses années comme celle-ci!

Pédaler avec espoir
et passion contre le cancer!

Pour relever ce défi, Éric a parcouru en vélo la route qui relie Montréal et Québec en faisant un seul arrêt, pour la nuit. Il faisait partie de l'équipe du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ), qui s'était donné le mandat de soutenir la recherche pour favoriser la découverte de nouvelles thérapies et l'amélioration des soins liés au cancer. De plus, il s'est inscrit à nouveau à l'édition 2012. En 2010, il était loin de s'imaginer qu'il relèverait le défi trois années de suite : « On a tous des proches qui ont perdu ou gagné le combat contre le cancer. C'est pour ces personnes que je remonte sur ma selle chaque année », affirme Éric pour expliquer ce qui le motive. Soulignons que, en 2011, 1 886 cyclistes ont participé à l'événement et ainsi amassé 6,7 millions de dollars.

Dialogue avec les entrepreneurs québécois

Le sondage « Indice de confiance PME » que nous réalisons quatre fois par année auprès de quelque 200 dirigeants de PME, et qui mesure leurs perceptions et leurs intentions d'affaires dans le contexte économique et social actuel, est un bel exemple du dialogue continu que nous entretenons avec les entrepreneurs québécois.

Réalisé par Léger Marketing, ce sondage nous permet de bien cerner et de suivre l'évolution des enjeux que représentent pour les entrepreneurs la pénurie de la main-d'oeuvre, leurs conditions de financement, l'environnement et, plus récemment, leur inquiétude face à l'incertitude économique (Les Affaires, juin 2012).

www.indicedeconfiancepme.com

indice de confiance des PME envers
l'avenir de leur entreprise
Au 31 mai 2012

Assurer efficacement la relève d'entreprises

Assurer la pérennité des entreprises est une priorité pour l'économie du Québec. Or, la relève entrepreneuriale, qui est un aspect essentiel de cette question, constitue un enjeu majeur. Le Fonds de solidarité FTQ a toujours fait preuve de leadership en matière de relève, en offrant, notamment, du financement pour faciliter le transfert d'entreprises. Durant le dernier exercice, le Fonds a fait plus encore, en organisant une importante activité d'information et de réseautage, l'Opération Relève Québec 2011, qui, de février à octobre 2011, a visité 12 régions du Québec. L'objectif était de joindre tant les entrepreneurs qui souhaitent céder leur entreprise que des gens d'affaires intéressés à en prendre la relève. La présence de partenaires réputés, comme le journal Les Affaires, Raymond Chabot Grant Thornton, le cabinet d'avocats BCF et le ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, a permis la réussite du projet.

Le Fonds Relève Québec : c'est parti!

Créé en 2011, le Fonds Relève Québec a pour objectif d'appuyer financièrement des acquéreurs-repreneurs impliqués dans le processus d'un transfert d'entreprise dont ils souhaitent prendre le contrôle, seul ou avec des partenaires. Le Fonds Relève Québec offre une aide financière très intéressante pour les futurs propriétaires d'entreprise, puisqu'elle prend la forme d'un prêt (personnel ou consenti à une société de gestion personnelle) qui permet aux acheteurs de doubler leur mise de fonds. Le montant du prêt peut être équivalent à l'investissement en capital que fait le repreneur, et varier entre 50 000 $ et 200 000 $ (et aller jusqu'à 500 000 $ s'il s'agit d'un groupe de repreneurs).

Le Fonds de solidarité FTQ offre ainsi une solution flexible aux acheteurs d'entreprise, qui leur donnera l'élan nécessaire pour qu'ils puissent prendre la relève des anciens propriétaires.

Bloguez avec notre directeur de portefeuille spécialiste en matière de relève entrepreneuriale, Gabriel Nadon :

www.bloguereleve.fondsftq.com

Le Montréal inc. de demain

Le Fonds de solidarité FTQ est fier d'être associé depuis 2000 à la Fondation du maire : le Montréal inc. de demain, qui a été créée pour soutenir une nouvelle génération d'entrepreneurs prometteurs. Chaque année, la Fondation offre des bourses de démarrage d'une valeur totale de 400 000 $. Depuis sa création, en 1996, elle a ainsi injecté plus de 5,2 millions de dollars dans quelque 770 entreprises, ce qui a contribué à la création de plus de 2 275 emplois sur le territoire de l'agglomération montréalaise.

Le Fonds contribuera à hauteur de 5 millions de dollars à un fonds de
15 millions de dollars dédié au financement des bourses entrepreneuriales attribuées par la Fondation du maire : le Montréal inc. de demain. Le gouvernement du Québec fournira également cinq millions de dollars, auxquels s'ajouteront cinq autres millions provenant du milieu des affaires.

En plus d'apporter une contribution financière annuelle à la Fondation, le Fonds participe à sa gestion par l'intermédiaire de son vice-président aux affaires publiques et corporatives, Mario Tremblay, qui siège bénévolement à son conseil d'administration, qui est composé de 20 membres provenant de la communauté des affaires de Montréal.

Grâce à son réseau constitué de gens d'affaires chevronnés qui s'impliquent bénévolement, la Fondation offre gratuitement à ses lauréats de la formation, du coaching et du mentorat. Ce sont de précieux services qui sont autant de façons d'accompagner et de guider ces jeunes entrepreneurs dans le démarrage de leur entreprise.

www.montrealinc.ca

Voici trois beaux exemples d'entreprises qui ont reçu à la fois un soutien financier d'un fonds local de solidarité FTQ et de la Fondation du maire : le Montréal inc. de demain.

Les Givrés

Les propriétaires du bar à desserts Les Givrés, rue Saint-Denis, sur le Plateau Mont-Royal, à Montréal, sont des artisans dans l'âme. Ils fabriquent eux-mêmes tous leurs produits, de la crème glacée aux cornets! Ils n'utilisent aucun colorant ni arôme artificiel, et aucune préparation ou base achetée dans le commerce. Crème glacée molle ou dure, sorbets, glace rasoir, gâteaux glacés, pâtisseries, tout est fait sur place. www.lesgivres.ca

Inovae

Inovae est une entreprise installée dans le sud-ouest de Montréal qui se spécialise dans la conception de solutions technologiques visant à accroître la productivité de ses clients tout en réduisant leur empreinte écologique. Elle offre des solutions de gestion énergétique et de gestion d'actifs pour les bâtiments. Grâce aux outils technologiques performants qu'elle conçoit, l'entreprise permet à ses clients de réaliser des économies en faisant une meilleure gestion énergétique de leurs bâtiments. Inovae assiste ses clients à toutes les étapes de la mise en place d'un plan d'efficacité énergétique. www.inovae.ca

Les Fermes Lufa

Située sur le toit d'un édifice à bureaux de l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville, à Montréal, la première ferme Lufa consiste en une serre de 31 000 pieds carrés.

suite

Créateurs d'avenir

Pour garantir la réussite des entreprises québécoises, il faut bien sûr en planifier adéquatement la relève, mais il faut aussi faire en sorte qu'il y ait de jeunes leaders motivés pour porter leur croissance. Pour stimuler le renouvellement du leadership entrepreneurial québécois, le Fonds s'est donc associé au Groupe Les Affaires, qui a lancé, en mars 2011, grâce à un site Web interactif, le grand concours « Créateurs d'avenir » visant à mettre en valeur les leaders de moins de 40 ans les plus prometteurs parmi la relève entrepreneuriale au Québec.

Le concours a permis de faire connaître 25 bâtisseurs de demain - 10 entrepreneurs et 15 gestionnaires ou professionnels -, venant de toutes les régions du Québec.

www.lesaffaires.com/createurs-d-avenir