Communiqué de presse

Le commandité entreprises Amorchem inc. annonce la création et le lancement d’un nouveau fonds, fonds Amorchem ii s.e.c.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Montréal, Québec – le 6 décembre 2017 – Entreprises AmorChem Inc. est fier d’annoncer le lancement du Fonds AmorChem II S.E.C. (AmorChem II), un fonds de capital de risque en sciences de la vie spécialisé dans l’investissement de démarrage en biotechnologies, doté d’une capitalisation initiale de 44 200 000$. AmorChem II est appuyé par les commanditaires suivants : le gouvernement du Québec, Fonds de solidarité FTQ, Merck et d’autres investisseurs qualifiés.

AmorChem II est basé à Montréal et se concentrera sur l’investissement dans des projets prometteurs de sciences de la vie issus des universités et centres de recherches du Québec. Son modèle d’affaires innovateur consiste à investir et à prendre en charge des projets du domaine académiques afin de les transformer en compagnies de biotechnologie attrayantes et aptes à intéresser des partenaires financiers ou pharmaceutiques.

« Nous sommes reconnaissantes de l’appui de nos commanditaires depuis les premiers jours d’AmorChem I.  La clôture du deuxième fonds AmorChem valide la qualité du travail effectué par notre équipe », souligne Élizabeth Douville.  « Nous anticipons avec plaisir de collaborer avec nos partenaires académiques afin de créer un nouveau portefeuille d’opportunités prometteuses », ajoute Inès Holzbaur.

« Pour les entreprises innovantes de l’industrie des sciences de la vie qui sont en phase d’amorçage, l’accès à du financement constitue un enjeu important. Notre gouvernement est donc fier de participer à la mise en place du fonds AmorChem II, un outil financier qui contribuera assurément à la croissance de ces entreprises et à la concrétisation d’importantes initiatives provenant des milieux universitaires et de la recherche québécois. D’ailleurs, ce nouveau fonds répond à l’un des objectifs de la Stratégie québécoise des sciences de la vie    2017-2027, lequel vise à favoriser la création et le développement d’entreprises novatrices dans le secteur des sciences de la vie, en renforçant certaines phases critiques dans le financement des entreprises », a indiqué Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique.

« L’industrie des sciences de la vie est en plein essor au Québec. Elle soutient plus de 30 000 emplois hautement qualifiés, auxquels il faut ajouter autant d’emplois dans les centres de recherche publics et les diverses entreprises connexes de service. En investissant dans le fonds AmorChem II et en mettant en œuvre la Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017-2027, le gouvernement du Québec offre un appui concret et sans équivoque à ce secteur clé de notre économie qui lui permettra de se développer à la hauteur de son immense potentiel », a mentionné Carlos Leitão, ministre des Finances.

« AmorChem II va stimuler le développement de nouvelles thérapies issues des universités et centres de recherche québécois. Sa contribution est essentielle pour le secteur des sciences de la vie comme le démontre la récente annonce du financement de la compagnie SpecificiT Pharma », a déclaré Didier Leconte, vice-président, Investissements, Sciences de la vie, du Fonds de solidarité FTQ.

« Merck continue son soutien à AmorChem, avec ce nouveau fonds de démarrage en biotechnologies.  Depuis notre contribution au fond AmorChem-1 en 2011 et avec le soutien du gouvernement du Québec, nous constatons que les chercheurs universitaires d’ici ont plus de succès à faire croître la valorisation de leurs innovations, ce qui est un gain pour l’écosystème en entier.  C'est un autre exemple du nouveau modèle de R-D que Merck poursuit au Québec et au Canada», a déclaré Jennifer Chan, vice-présidente, Politiques santé et affaires externes Merck Canada Inc.

Élizabeth Douville, PhD et Inès Holzbaur, PhD mènent l’équipe d’AmorChem II, qui est composée de professionnels chevronnés des secteurs du capital de risque et des sciences de la vie.  Les deux associées fondatrices œuvrent dans le domaine des investissements en sciences de la vie depuis la création des fonds GeneChem à la fin des années 1990, et ensemble, ont mis sur pied le premier fonds AmorChem. Avec le lancement d’AmorChem II, elles sont heureuses d’accueillir Maxime Ranger, PhD, MBA, un entrepreneur en biotechnologie chevronné, en tant qu’associé principal.

Stikeman Elliott S.E.N.C.R.L., s.r.l., a agi comme conseiller juridique pour le fonds, son associé principal et les autres investisseurs qualifiés; McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L., s.r.l., a agi comme conseiller juridique pour Investissement Québec et le Fonds de solidarité FTQ; et Blake, Cassels & Graydon S.E.N.C.R.L., s.r.l., a agi comme conseiller juridique pour Merck & Cie.

À PROPOS D’AMORCHEM

Le Groupe AmorChem (www.amorchem.com), situé à Montréal, comprend deux fonds de capital de risque. Avec une gestion de 86 millions de dollars, les fonds investissent principalement dans les actifs issus d’universités et de centres de recherches du Québec. L’équipe valide ces projets en stade précoce afin de les transformer en occasions attrayantes pour les compagnies pharmaceutiques et autres fonds de capital de risque. À ce jour, deux de ces projets ont fait l’objet de transactions pharmaceutiques, dont notamment la vente d’un projet en fibrose kystique à Vertex Pharmaceuticals. De plus, cinq compagnies ont été démarrées : Mperia Thérapeutique inc., SemaThera inc., Corbin Thérapeutique inc., SpecificiT Pharma inc. et Eosinate Thérapeutique inc.

Les principaux commanditaires des fonds sont : le gouvernement du Québec par l’entremise d’Investissement Québec et FIER Partenaires, le Fonds de solidarité FTQ et Merck.

PERSONNES-RESSOURCES POUR LES MÉDIAS

Élizabeth Douville
(514) 849-6358
Elizabeth@amorchem.com

Inès Holzbaur
(514) 849-7454
Ines@amorchem.com